SCRS

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Un mouvement islamophobe sur Internet inquiète le SCRS

03 Octobre 2015

Les services canadiens du renseignement surveillent de près la présence grandissante sur Internet de sympathisants antimusulmans qui peuvent s'avérer violents.

Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a prévenu de ce phénomène le cabinet du ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, lors d'une séance d'information privée, en septembre.

L'activité militante sous la loupe du gouvernement

19 Mars 2015

L'usage des médias sociaux, l'essor du «journalisme citoyen» et le militantisme des jeunes figurent parmi les tendances clés soulignées dans une analyse fédérale des activités de protestation au Canada au cours des cinq dernières années.

Le SCRS a aidé Ottawa à se préparer à des manifestations

18 Mars 2015

Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a aidé d'importants responsables fédéraux à se préparer à une saison de manifestations attendues l'été dernier en opposition au développement des ressources, notamment à une décision charnière sur le projet d'oléoduc Northern Gateway.

Projet de loi antiterroriste : Les conservateurs se portent à la défense de la désobéissance civile…

12 Mars 2015

Les environnementalistes, les autochtones et les autres militants de tout acabit, même ceux versant dans la désobéissance civile soft, ne doivent pas craindre le projet de loi antiterroriste C-51. C’est le plaidoyer que les ministres conservateurs sont venus livrer en comité parlementaire mardi. Ils ont donné leur parole que la loi ne sera pas utilisée par les espionscanadiens pour déranger les activités citoyennes, même celles illégales.

C-51 inquiète le directeur de Greenpeace

12 Mars 2015

(Ottawa) Le directeur de Greenpeace International, Kumi Naidoo, estime que le projet de loi antiterroriste C-51 donnera trop de pouvoirs aux agences de sécurité et aura pour effet d'intimider la société civile.

Le grand patron du SCRS plaide en faveur de C-44

12 Mars 2015

Le grand patron du SCRS plaide en faveur du projet de loi C-44 qui vise à contrer le terrorisme en accordant plus de pouvoirs et de protection aux espions canadiens et à leur permettre de partager de l’information aux agences étrangères.

Un ancien agent du SCRS croit que la nouvelle loi anti-terroriste va trop loin

19 Février 2015

Un ancien agent du Service canadien du renseignement de la sécurité (SCRS) considère que la nouvelle loi anti-terrorisme donne trop de pouvoir aux services secrets et à la GRC, rapportait le National Post, vendredi.

François Lavigne estime que les mesures proposées dans le projet de loi C-51 ne sont pas nécessaires, qu'elles constituent une menace pour les droits des Canadiens et que le premier ministre Stephen Harper utilise des techniques fascistes pour le faire avancer.

Le SCRS a illégalement conservé des données personnelles, dit la Cour fédérale

10 Novembre 2016

L'agence d'espionnage du Canada a agi dans l'illégalité en conservant des données personnelles pendant 10 ans, a tranché la Cour fédérale.

New anti-terrorism bill abandons Liberal call for real-time parliamentary ‘oversight’ into CSIS

31 Octobre 2016

The cornerstone of the Liberals’ promised national security reforms — parliamentary “oversight” of federal spy activities – would not allow lawmakers to scrutinize the most potentially troubling of those actions until after they’re completed, if at all.

The criticism is one of several expected to be voiced this week over Bill C-22, which will set up a committee of MPs and senators to monitor the country’s spooks.

Anonymous divulgue un document secret sur le SCRS

29 Juillet 2015
See video

Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer comment les pirates informatiques ont obtenu le document avant de le partager avec un journaliste du National Post, qui a publié un article sur le sujet mardi. Ils essayent aussi de vérifier si les membres du collectif ont enfreint la Loi sur la protection de l'information.

Le document en question a été produit par le Conseil du Trésor du Canada le 6 février 2014. La note ne fait que trois pages, mais on y apprend que les services secrets canadiens disposent à l'étranger de 25 stations d'interception d'échanges sur Internet, « dont plusieurs sont situées dans des pays en développement ou dans des environnements instables ».

Syndiquer le contenu