Toronto police service

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Cops who tried to download Loku video have no excuse: Cole

06 Mai 2016

Two minutes.

Video cameras installed in the apartment hallway where Andrew Loku, 45, was shot and killed by police last summer, are meant to capture footage 24 hours a day, seven days a week. However, for a fateful two minutes just after midnight on July 5, 2015, neither camera in that hallway recorded footage of Loku’s fatal police confrontation.

Toronto police sergeant faces 2nd charge of sexual assault while on duty

06 Mai 2016

A veteran Toronto police officer is being charged with sexually assaulting a woman while on duty for the second time this year.

Toronto police sergeant charged for alleged sexual assault in cruiser

Sgt. Christopher Heard has been charged following an investigation by Ontario's Special Investigations Unit, just two months after being charged with sexual assault in connection with a similar allegation against him.

The province's police watchdog alleges Heard encountered a 25 year-old woman near King Street West and Blue Jays Way early in the morning on November 1, 2015.

The SIU alleges Heard drove the woman to her residence in his police cruiser and at some point after their initial contact sexually assaulted her.

Heard is scheduled to appear in court on June 9.

G20 à Toronto : la Cour d'appel approuve 2 recours collectifs

06 Avril 2016

Deux demandes de recours collectif pourront ailler de l'avant contre la police de Toronto à la suite de l'arrestation massive d'innocents durant le sommet du G20 dans la métropole en 2010, a tranché la Cour d'appel de l'Ontario aujourd'hui.

Le tribunal a donné raison aux plaignants qui soutiennent que la police ne pouvait pas simplement appréhender des centaines de personnes sous prétexte qu'un criminel se trouvait peut-être parmi eux.

COMMUNIQUÉ: Le COBP en solidarité avec Black Lives Matter Toronto et ses revendications

03 Avril 2016

Dans la nuit du 4 au 5 juillet 2015, Andrew Loku, homme de 45 ans originaire du Soudan du sud et père de 5 enfants, est tué par balle une vingtaine de secondes après l’arrivée des policier-ère-s à son complexe d’habitation. La version des faits d’un-e témoin des évènements diffère sans grande surprise de celles du policier et de la policière impliqué-e-s. Malgré la disparité, le 18 mars dernier, le Special Investigations Unit annonçait du même souffle qu’aucune charge ne serait retenue contre le policier ayant ouvert le feu sur Andrew Loku et que les noms du policier et de la policière impliqué-e-s ne seraient pas rendus publics.

4 policiers de Toronto accusés de parjure

28 Janvier 2016

Quatre policiers de Toronto qui ont « inventé une fausse histoire », selon un juge, pour justifier l'arrestation d'un homme pour possession d'héroïne devront faire face aux tribunaux.

À la suite d'une enquête interne, ils ont été suspendus et accusés d'un nombre total de 17 chefs de parjure et d'entrave à la justice, après s'être rendus à la police jeudi matin.

Le chef de police Mark Saunders a paru déstabilisé par ce développement, qui survient trois jours après que l'agent James Forcillo eut été reconnu coupable de tentative de meurtre à la suite de la mort de Sammy Yatim.
« Tout ce qui remet en question l'intégrité du corps policier me préoccupe. »
— Mark Saunders, chef de police de Toronto

Le policier James Forcillo reconnu coupable de tentative de meurtre

25 Janvier 2016

À Toronto, le jury au procès du policier accusé relativement à la mort de Sammy Yatim vient de l'acquitter du meurtre non prémédité du jeune homme, mais le reconnaît coupable de tentative de meurtre.

L'agent de 32 ans était accusé d'avoir abattu le jeune homme de 18 ans qui brandissait un couteau dans un tramway vide de la métropole en 2013. Son avocat, Peter Brauti, avait invoqué durant le procès la légitime défense.

Au contraire d'un juge, un jury n'a pas à donner les raisons pour lesquelles il décide d'acquitter un accusé ou non, mais on peut déduire qu'il a cru à la position de la défense et qu'il a fait sienne au moins l'une des instructions du magistrat, Edward Then.

Toronto Grave inconduite: 350 policiers ont subi des mesures disciplinaires

20 Septembre 2015

Près de 350 policiers de la région du Grand Toronto ont reçu une mesure disciplinaire en raison d'une grave inconduite au cours des cinq dernières années, mais la plupart ont pu tout de même conserver leur emploi.

Le Toronto Star a découvert en faisant enquête qu'un policier sur cinq parmi ceux qui ont reçu une mesure disciplinaire ont été reconnus coupables d'infractions criminelles, dont voies de fait contre sa conjointe, conduite avec facultés affaiblies, possession de drogue et vol.

Une personne ayant un casier judiciaire aurait sans doute de la difficulté à se trouver un emploi comme policier, mais dans le cas présent, la plupart des policiers reconnus coupables ont pu continuer à travailler. En fait, seulement sept ont pu être mis à la porte.

Fiché à répétition par la police : « Je ne suis pas un criminel »

15 Juin 2015

Quand Desmond Cole entend une sirène, il devient un peu plus tendu. Quand il marche dans la rue et qu'un policier l'interpelle, il est tout de suite sur la défensive. Quand un agent lui demande ses papiers, il a une réponse toute prête : « Est-ce que je suis en état d'arrestation? ». Paranoïaque? Pas quand on est un jeune Noir à Toronto.

« Ça fait 50 fois que je me fais suivre ou arrêter par les policiers à Toronto, sans raison. Je suis fiché dans leur système. Pourtant, je ne suis pas un criminel », soutient Desmond.

On s'est donné rendez-vous dans une ruelle du centre-ville. Là où Desmond s'est fait « carter » pour la première fois. Et pas le type de « cartage » à l'entrée d'un bar ou avant d'acheter des cigarettes au dépanneur.

Manifestations du G20 à Toronto Un sergent est rétrogradé pour deux mois

06 Juin 2015

Un sergent de police qui a étranglé un homme coopératif alors qu’il l’arrêtait illégalement pendant une manifestation, au sommet du G20 de Toronto, il y a cinq ans, et qui aurait par la suite menti sur l’incident a été rétrogradé au poste d’agent pour deux mois vendredi.

À la suite de son évaluation des faits, l’agent d’audience Lee Ferrier a estimé que le sergent Michael Ferry, qui cumule 26 ans de service, avait commis une « faute grave ». Il a précisé que son témoignage sous serment « ne peut qu’avoir été délibérément malhonnête ».

Cette malhonnêteté ne représente selon Lee Ferrier que l’une des nombreuses circonstances aggravantes de cet incident, qui s’est déroulé sous les yeux du public.

Cour d'appel: un policier reconnu coupable de voies de fait au G20

31 Mars 2015

La plus haute cour de l'Ontario conclut que le policier qui s'est fait connaître pour avoir dit: «Ceci n'est pas le Canada en ce moment», à un manifestant du sommet du G20 est coupable de voies de fait.

La décision de la Cour d'appel de l'Ontario renverse le verdict d'un tribunal inférieur, qui avait conclu que le sergent Mark Charlebois avait seulement touché le manifestant Paul Figueiras, au rassemblement de juin 2010 au centre-ville de Toronto.

La Cour d'appel affirme que même si le sergent était autorisé à arrêter M. Figueiras et à procéder à une fouille, elle considère qu'il n'était pas nécessaire de le pousser et le bousculer pour y parvenir.

Syndiquer le contenu