Élimination et fabrication de preuves

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Arrestation musclée d'un suspect: Rien d’anormal sur la vidéo, selon deux policières

27 Septembre 2016

Deux policières disent n’avoir rien remarqué d’anormal en visionnant la vidéo où l’on voit quatre de leurs collègues frapper Alexis Vadeboncœur lors de son arrestation en février 2013.

Quand les agentes Véronique Gagnon et Geneviève Zizka sont arrivées dans le stationnement du Cégep de Trois-Rivières, le 2 février 2013, Alexis Vadeboncœur venait tout juste de se faire rouer de coups. Le suspect était couché sur le côté et l’agent Dominic Pronovost était en train de le fouiller.

Arrestation d’Alexis Vadeboncoeur: un policier aurait demandé si la vidéo de l’arrestation pouvait s’effacer

24 Septembre 2016

Un gardien de sécurité du cégep de Trois-Rivières dit qu’un policier lui a demandé si la vidéo dans laquelle on voit Alexis Vadeboncoeur se faire rouer de coups pouvait s’effacer.

Le gardien de sécurité du cégep Claude Gauthier dit lui-même avoir fait «une bêtise» en disant à un policier de Trois-Rivières le soir même de l’arrestation violente d’Alexis Vadeboncoeur que tout avait été filmé par une caméra de surveillance.

Lorsqu’il donnait sa déposition à deux policières venues prendre sa version des faits, il a fait jouer la vidéo, en voulant les aider. Une policière serait immédiatement sortie du local pour communiquer avec quelqu’un.

Toujours le même soir, deux policiers masculins seraient venus lui rendre visite.

4 policiers de Toronto accusés de parjure

28 Janvier 2016

Quatre policiers de Toronto qui ont « inventé une fausse histoire », selon un juge, pour justifier l'arrestation d'un homme pour possession d'héroïne devront faire face aux tribunaux.

À la suite d'une enquête interne, ils ont été suspendus et accusés d'un nombre total de 17 chefs de parjure et d'entrave à la justice, après s'être rendus à la police jeudi matin.

Le chef de police Mark Saunders a paru déstabilisé par ce développement, qui survient trois jours après que l'agent James Forcillo eut été reconnu coupable de tentative de meurtre à la suite de la mort de Sammy Yatim.
« Tout ce qui remet en question l'intégrité du corps policier me préoccupe. »
— Mark Saunders, chef de police de Toronto

Un policier de l'Estrie accusé de fabrication de preuve

19 Février 2015

Un policier de l'Estrie accusé de fabrication de preuve
Stéphanie

Stéphanie Mac Farlane
Publié le 18 février 2015

CRIME. Le policier Sébastien Grenier, à l'emploi de la Sûreté du Québec de l'Estrie, devra faire face à trois accusations criminelles en mars prochain. Le patrouilleur est soupçonné d'avoir soumis de faux rapports et d'avoir fabriqué de la preuve à plusieurs endroits en Estrie, dont à Granby et à Saint-Alphonse-de-Granby.

© TC Media - Archives

Sébastien Grenier, 41 ans, sera accusé d'avoir utilisé un cinémomètre – communément appelé radar – pour émettre des constats d'infraction alors qu'il n'était pas formé à utiliser l'appareil.
Autres Nouvelles

Des étudiantes du Cégep de Granby en voyage humanitaire
Des requins suisses en eau granbyenne

Étudiants disparus au Mexique: enquête sur les cadavres trouvés dans des fosses

05 Octobre 2014

Les autorités mexicaines enquêtent sur l'identité de cadavres trouvés samedi dans des fosses près d'Iguala (sud) où 43 étudiants ont disparu il y a une semaine après une attaque de policiers et d'hommes armés appartenant au crime organisé.

«Vers midi aujourd'hui ont été découvertes des fosses clandestines à l'intérieur desquelles on a trouvé des restes humains, près d'une colline», dans les environs d'Iguala, a dit le procureur de l'État de Guerrero, Iñaky Blanco, lors d'une conférence de presse.

Le procureur n'a pas précisé le nombre de cadavres trouvés et il a souligné qu'il ne confirmerait pas si des étudiants disparus étaient parmi eux tant que les tests génétiques n'auraient pas été effectués par les experts fédéraux dépêchés sur les lieux.

Le FBI a poussé des musulmans à devenir terroristes, dénonce HRW

21 Juillet 2014

Le FBI a «encouragé, poussé et parfois même payé» des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, au cours d'opérations de filatures et clandestines montées de toutes pièces après le 11-Septembre, conclut un rapport publié lundi.

Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, «le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique», dénonce ce rapport de l'organisation Human Rights Watch (HRW) étayé de nombreux exemples.

Kidnapped by police in Bolivia, the RCMP does nothing to help victim

(If you want more information on this case, please contact COBP: cobp@riseup.net)

On Sept 11th 1990 I was kidnapped, illegally detained and charged with false drug charges by Bolivian police officers that were actually going to take me to Miami USA to kill me and then disguise the murder in a self defense accident. I was six week pregnant at the time!

Policiers contre policiers en Bolivie

14 Novembre 2013

Ils sont habituellement ceux qui lancent les gaz lacrymogènes. Mais les rôles ont été inversés en Bolivie mercredi lorsque des policiers en colère ont tenté d’occuper un poste de police de La Paz dans une mutinerie à l’endroit d’un haut gradé.

La Coalition Justice pour Adil Charkaoui dénonce une nouvelle atteinte à la réputation de M. Charkaoui

10 Mai 2013

Communiqué de presse
 
La Coalition Justice pour Adil Charkaoui dénonce une nouvelle atteinte à la réputation de M. Charkaoui
 
Montréal, 8 mai 2013 – La Coalition Justice pour Adil Charkaoui rejette les fausses allégations dénuées de fondement qui ont été relayées par Radio Canada et La Presse le 7 mai 2013 contre M. Charkaoui. La Coalition, qui a travaillé aux côtés de M. Charkaoui durant presque 10 ans, dénonce les tactiques dégoûtantes de diffamation ainsi que le rôle joué par certains médias mal informés et sans sens critique.
 
"C'est ce genre d'allégations sans fondements et non prouvées que le SCRS continue à répandre contre moi dans les médias qui me donne l'énergie de me battre encore devant les tribunaux et sur toutes les tribunes." a déclaré Mr. Charkaoui
 

Syndiquer le contenu