Répression politique

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Assemblée large contre la répression, pour le Printemps/Public Assembly against Springtime Repression

** Pour celles et ceux qui aimeraient aider à l'organisation de l'Assemblée, rendez-vous demain vendredi 3 avril à 14h30 au Café aquin de l'UQAM (A-2445) pour en discuter.

Dans le contexte de la forte répression politique, policière et judiciaire, des manifestations de la dernière semaine, Outrage au tribunal : une clinique juridique par et pour les militantes et le militants, appelle à une Assemblée large de partage d'informations et d'organisation pour le Printemps.

À l'ordre du jour :

0. Tour de table
1. État des lieux
1.1 Répression judiciaire
1.2 Répression policière
2. Soutien légal
3. Soutien matériel et moral

*Des collations et breuvages seront servis.
*Cette Assemblée se veut un espace sécuritaire et plus inclusif.

Une manifestation nocturne rapidement dispersée

07 Avril 2015

Une manifestation nocturne au centre-ville de Montréal a vite été dispersée, lundi, après que des participants s'en soient pris à des policiers, selon le SPVM.

Les gaz lacrymogènes ont été utilisés par les forces policières, un peu avant 21h00, à proximité du parc Émilie-Gamelin.

C'est aussi de cet endroit que la manifestation avait pris son départ une heure plus tôt, avant de se déplacer vers quelques rues avoisinantes, dont Sainte-Catherine et de Maisonneuve.

Un accrochage entre les manifestants et des agents à vélo du Service de police de la Ville de Montréal a provoqué l'ordre de dispersion de la police, selon le porte-parole du SPVM, Jean-Bruno Latour.

Des organismes dénoncent la répression politique

01 Avril 2015

La Ligue des droits et libertés, accompagnée d'une trentaine d'organisations étudiantes, syndicales et sociales diverses demandent aux différents gouvernements de rappeler à l'ordre leurs forces policières et de cesser ce qu'ils estiment être devenu une répression politique.

En conférence de presse, mercredi, ces organismes ont reproché aux autorités d'endosser et de banaliser une brutalité devenue extrême de la part des policiers.

Ils affirment que ces tactiques, assorties d'une utilisation abusive d'armes de contrôle de foule dangereuses qui ont fait plusieurs blessés, ainsi que les arrestations massives, sont autant d'atteintes directes au droit de manifester qui est protégé par les chartes des droits et libertés.

La répression politique du mouvement de contestation sociale doit cesser!

01 Avril 2015

Montréal, le 1er avril 2015 – Devant l’extrême brutalité des interventions policières utilisée pour mettre fin aux manifestations liées à la grève sociale des étudiant-e-s, la Ligue des droits et libertés, l’ASSÉ, le SPUQ, le SGPUM, la FNEEQ, les Comités Printemps 2015, la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, la FFQ, l’Observatoire sur les profilages et plusieurs organisations communautaires, syndicales et autres regroupements sont outrés et vivement inquiets de la situation. Ils demandent la fin immédiate de cette répression politique.

Le SPVM s'ingère dans le lancement d'un journal anti-gentrification

05 Mars 2015

À quelques jours du dévoilement des résultats préliminaires des travaux de la Commission populaire sur la répression politique (CPRP), Ensemble a enquêté sur un exemple frappant de répression politique, défini par la CPRP comme étant une «action étatique ou privée destinée à prévenir, contrôler ou contraindre l’action collective non institutionnelle, y compris son initiation». Un groupe militant contre la gentrification à Montréal a été pris pour cible dans la plus grande indifférence, signe d'une banalisation inquiétante du profilage politique et de l'intimidation policière à l'encontre de groupes associés aux mouvements anarchistes et anticapitalistes montréalais.

La CLAC-Montréal invite la population à continuer de défier le règlement P-6!

26 Février 2015

Montréal, le 25 février 2015 - Nous nous réjouissons de l'annonce de la
Ville de Montréal de ne pas porter en appel la décision récente du juge
Randall Richmond dans le dossier des constats d’infraction liés au
règlement P-6 et de retirer les accusations portées en vertu de P-6 contre
les quelque 1 200 personnes dont les dossiers étaient toujours en attente.
Cette décision a été rendu possible grâce au travail acharné des arrêtés et
arrêtées pour démontrer au tribunal le caractère infondé des accusations
portées contre eux, le manque absolu de preuve pertinente ainsi que les
irrégularités et divers abus entourant les arrestations. Ce sont ces
démarches autonomes qui ont mené à la décision du juge Richmond de la Cour

Répression politique : présentation des résultats préliminaires de la CPRP

Dans le cadre de la semaine contre la brutalité policière, la CPRP vous invite à la présentation de ses résultats préliminaires.

Venez entendre nos commissaires exposer leurs premières découvertes et entendre des militant-e-s vous raconter ce que nous avons appris au courant du processus !

---------------------------------------------------
UQÀM, Pavillon Judith-Jasmin, Salle des Boiseries, J-2805 (sous le clocher de la rue Saint-Denis).

16h45 : Ouverture des portes
17h00 : Table de discussion
• Discussion large sur la répression et les stratégies de résistance dans le contexte du Printemps 2015
• Avec différents groupes militants et/ou vivant de la répression politique

18h00 : Souper communautaire (à confirmer)

19h00 : Présentation des résultats préliminaires

Soirée d’entraide juridique pour les militants et militantes

Soirée d’entraide juridique pour les militants et militantes
organisé par Outrage au Tribunal : clinique juridique pour et par les militantes et militants
jeudi le 12 février 2015, 18h
au GRIP Concordia, 1500 de Maisonneuve Ouest, #204
(métro Guy-Concordia)
- accessible aux chaises roulantes
– service de garde pour les enfants
– traduction disponible (anglais-français)
– il y aura du café et des bouchées sur place
– contactez-nous si vous avez d’autres besoins spécifiques« Outrage au Tribunal : clinique juridique pour et par les militantes et militants » vous invite à la prochaine soirée d’entraide juridique!

La répression politique sous la loupe

16 Janvier 2015

Adis Simidzija Headshot
Adis Simidzija Devenir fan

Étudiant à la maîtrise en sociologie à l'Université de Montréal

La répression politique sous la loupe
Publication: 16/01/2015 12:19 EST Mis à jour: il y a 59 minutes

Partager 8
Tweeter
Commenter 0

Share on Google+

Le printemps étudiant nous a mis la puce à l'oreille. Le soulèvement populaire fut sans précédent. Un réveil salutaire de la population québécoise qui nous a démontré jusqu'où pouvait aller un mouvement social, mais aussi jusqu'où pouvait aller la répression qui l'accompagne.

La justice n'est pas le droit - Conférence sur la répression juridique

lieu: salle des boiseries 1455 rue st-denis

Dans le cadre des différentes activités de la Commission populaire sur la répression politique, nous organisons un panel sur la répression juridique avec, entre autres, Alexa Conradi, Alain Deneault, Marc-André Cyr et Sibel Ataogul.
Ce sera aussi l'occasion de voir en première le documentaire Chronique de la répression, un court métrage à propos de la CPRP et surtout des gens qui nous partagent leur vécu.

* Places très limitées, confirmez votre présence! ale.cprp@gmail.com
Ouverture des portes : 18h00
Début : 18h30

Syndiquer le contenu