Soutien aux arrêté-e-s des 15 mars

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Nouvelle victoire pour 94 manifestants à Montréal

18 Novembre 2015

De nouvelles accusations contre des manifestants viennent de tomber : la Ville de Montréal abandonne une série de poursuites en vertu du Code de la sécurité routière qui avaient été déposées dans la foulée de la marche du 15 mars 2015 contre la « brutalité policière ».

Une dizaine de personnes qui avaient pris part à la manifestation viennent de recevoir par huissier un avis les informant que la poursuite a été annulée. Des sources bien au fait du dossier disent croire que 94 accusations déposées le 15 mars dernier en vertu de l’article 500.1 du Code de la sécurité routière sont sur le point d’être annulées.

TÉMOINS RECHERCHÉS! (15 mars 2013)

À PARTAGER C'EST IMPORTANT !!! Vous rappelez-vous de cette jeune fille habillée en noir et tabassée par le SPVM au tout début de la manif contre la brutalité policière du 15 mars 2013 ? Elle est présentement à la cherche de témoins de cet ''incident'' . Si vous avez quelconques informations merci de les partager en écrivant au COBP! (cobp@riseup.net)

Communiqué: Arrestation de masse du 15 mars 2015 à Montréal : retrait des accusations confirmé !

18 Novembre 2015

Pour diffusion immédiate

Montréal, le 18 novembre 2015 - Le 6 novembre dernier, les procureur-es de la cour municipale de Montréal confirmaient les premiers retraits des accusations portées en vertu de l’article 500.1 du Code de la sécurité routière contre 94 personnes arrêtées lors de la manifestation annuelle du Collectif opposé à la brutalité policière du 15 mars 2015. Ces retraits surviennent alors que le 12 novembre dernier, la Cour Supérieure invalidait cet outil législatif qui donne aux corps policiers un pouvoir discrétionnaire absolu de décider de réprimer ou non une manifestation.

15 mars 2014 : Le COBP dénonce l’État policier paramilitaire et la répression politique / March 15 2014: The COBP denounces the paramilitary police state and its political repression

15 Mars 2014

C’est sans grande surprise mais avec énormément de rage et d’indignation que le COBP dénonce l’arrestation de masse qui a mis fin à la 18e manifestation contre la brutalité policière quelques minutes à peine après son départ. Le SPVM, aidé de la SQ, a en fait encerclé la manifestation avant même qu’elle ne se mette en branle. D’après nos informations préliminaires, ce sont environ 250 personnes qui ont été encerclées en vertu de l’article 2.1 du règlement municipal P-6 qui interdit toute manifestation dont l’itinéraire n’a pas été remis à la police avant son départ. (Faut-il rappeler que la constitutionnalité du règlement municipal P-6 est présentement contestée en cour?) Plusieurs arrestations ciblées ont aussi eu lieu, dont plusieurs ont été effectuées très brutalement.

Acquittement d'une militante arrêtée le 15 mars 2010 qui s'est représentée elle-même en cour!

30 Novembre 2013

Après que la déontologie ait blâmé 3 flics pour des fouilles abusives le 15 mars 2009 et que plusieurs manifestantEs arrêtéEs ce jour-là ait été acquittés en Cour Municipale de Montréal;

Alors que les manifestantEs arrêtéEs le 15 mars 2011 contestent la constitutionnalité de l'usage de l'article 500.1 du Code de la Sécurité Routière contre des manifestations;

Après que la déontologie ait annoncé qu'elle allait enquêter sur l'usage de grenades assourdissantes et autres engins lacrymogènes par le SPVM le 15 mars 2012;

Après le dépôt d'une plainte à la Commission des Droits de la Personne et de recours collectifs dans la cause du 15 mars 2013;

L'article 500.1 du Code de la Sécurité Routière frappe encore à Alma! Mise à jour de la compilation des arrestations pour 500.1 au Québec (2011-2013)

24 Novembre 2013

Le 16 novembre dernier, la SQ a arrêté une quinzaine de personnes qui participaient à une manif étudiante contre l'austérité à Alma, au Saguenay-Lac-St-Jean.(1) Les manifestantEs, qui venaient des CEGEPs d'Alma et de St-Félicien, auraient dévié du trajet qu'ils avaient fourni à la police et bloqué le Pont Carcajou pendant « plusieurs minutes » autour de 15h.(2)
Le Journal de Québec se permet de faire la morale aux personnes arrêtées, qui ont reçu des contraventions de 500$, disant qu'ils « ont appris à leurs dépens ce qu'il en coûte de jouer au chat et à la souris avec les policiers, puis bloquer la circulation ». Ce soi-disant journal en rajoute en affirmant que les agents de la SQ ont « perdu patience » quand ils ont bloqué le pont et qu'ils « n'ont pas eu le choix de sévir »...(3)

Procès du 15 mars 2011: Suite et fin des plaidoiries contre l'article 500.1 du CSR le 29 novembre à 14h30 à la Cour municipale de Montréal

22 Novembre 2013

(Communiqué du COBP du 22 novembre 2013)

Les audiences pour la contestation constitutionnelle de l'article 500.1 du Code de la Sécurité Routière (CSR), dans le cadre du procès des personnes arrêtées lors de la manifestation contre la brutalité policière du 15 mars 2011, se poursuivront le vendredi 29 novembre à 14h30 à la Cour municipale de Montréal. (Pour trouver la salle, demander où siège le juge Richard Stark.)

Bande-annonce du film "Ce qui transforme" de Moïse Marcoux-Chabot

22 Novembre 2013
See video

Le 15 mars 2013, Biron Desbois a été arrêté par le Service de police de la ville de Montréal alors qu’il se préparait à filmer la manifestation annuelle du Collectif opposé à la brutalité policière. Il a alors témoigné des circonstances de sa détention dans une note Facebook largement partagée.

Ce qui transforme est un court-métrage documentaire tourné deux mois après les événements, alors que le vidéaste militant retourne sur les lieux de son arrestation.

Bientôt sur www.moisemarcouxchabot.com.

**

Témoignage original:
https://www.facebook.com/notes/biron-desbois/mon-15-mars-2013/2530240548...

Images de son arrestation filmées par Robin Quartz et commentées par Lucien Bouchard:
https://www.youtube.com/watch?v=HDYEMexFETY

15 mars 2012 : La déonto enquêtera sur les grenades assourdissantes du SPVM!

04 Octobre 2013

15 mars 2012 : La déonto enquêtera sur les grenades assourdissantes du SPVM!

Le COBP a appris récemment que le Commissaire à la déontologie policière avait décidé d'enquêter sur « l'utilisation de bombes ou grenades assourdissantes », dans le cadre d'une plainte déposée suite à la manif contre la brutalité policière du 15 mars 2012. Pour justifier sa décision, le Commissaire Claude Simard affirme que « ce volet de la plainte (les bombes ou grenades assourdissantes) soulève des questions d'intérêt public ».

Syndiquer le contenu