Taser

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Taser : l’arme anti-bavure ?

Le taser X 26 équipe déjà 350 000 policiers dans 45 pays. Il s’agit d’un pistolet équipé de deux fils électriques munis de chacun d’une électrode qui propulse une décharge de 50 000 volts dans le corps du suspect, provoquant une paralysie musculaire d’une trentaine de secondes et une douleur intense. Le X 26 est sensé remplacé l’arme à feu, évitant ainsi des décès.

Le siège de la Société Taser International et l’usine sont basés à Phoenix en Arizona. L’architecture du lieu est tout ce qu’il y de plus high tech, ambiance futuriste type « Minority Report ». Tom et Rick Smith, fondateurs de la société, affirment que Taser est là « pour changer le monde ».

Aux Etats Unis et au Canada où l’arme est accrochée à la ceinture des policiers depuis 7 ans, de nombreux abus ont été commis au sein de la police, utilisant le pistolet électrique pour faire obéir des citoyens inoffensifs. Plusieurs vidéos ont été prises, montrant notamment une patrouille de police de l’Utah « taserisant » un automobiliste ni armé, ni agressif, mais qui refusait simplement de signer une contravention. L’homme a reçu une décharge de 50 000 volts. Plus grave encore, l’histoire de ce passager polonais dont la vidéo circule sur le net. A l’aéroport de Vancouver l’homme est décédé, devant l’objectif de la caméra, juste après avoir été électrocuté.

De plus en plus de décès suite à une décharge de Taser font la une des journaux. De nombreux cas d’accidents seraient liés à l’emploi du Taser. Depuis sa mise en circulation en 2001, Amnesty International dénombre 18 décès, rien qu’au Canada, et près de 300 dans toute l’Amérique du Nord, suite à son utilisation.

Justice pour Donald Ménard, tué par le SPVM et le Taser gun

15 Novembre 2013

Lundi le 11 novembre 2013, Donald Ménard, un homme âgé de 41 ans qui avait des problèmes de santé mentale et était possiblement intoxiqué, a perdu la vie après avoir été « maîtrisé » par quatre agents de la police de Montréal. D'après les informations qui ont filtré dans les médias de masse, qui proviennent essentiellement de la police de Montréal et de témoins du drame, les policiers ont utilisé du poivre de cayenne, leurs bâtons télescopiques et un Taser contre Ménard, avant de le menotter. Il a cessé de respirer et son décès a été constaté peu de temps après.

Mort après avoir reçu une décharge de Taser

12 Novembre 2013

Une opération policière a tourné au drame, lundi soir à Montréal. Un homme dans la cinquantaine est mort après que les agents du Service de police de la ville de Montréal ont essayé de le maîtriser à l'aide d'un pistolet Taser.

Les policiers répondaient à un appel de routine au sujet d'une femme qui avait pris une surdose de drogue dans une maison de chambre de la rue Saint-André, près de la rue Ontario, lorsqu'un résidant, vraisemblablement intoxiqué, a violemment frappé un des agents. Celui-ci aurait eu plusieurs dents cassées.

Cop tasers handcuffed girl and now she is braindead!

29 Octobre 2013

Cop tasers handcuffed girl and now she is braindead!

https://www.youtube.com/watch?v=cc5ti83Ujsc

Ontario: une vieille dame blessée par un pistolet électrique

05 Septembre 2013

Publié le 03 septembre 2013 à 20h39 | Mis à jour le 03 septembre 2013 à 20h39

La Presse Canadienne
MISSISSAUGA, Ontario

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) de l'Ontario se penche sur un incident impliquant une femme âgée de 80 ans qui aurait subi une fracture à la hanche après avoir été atteinte par la décharge d'un pistolet électrique de type Taser.

Selon la porte-parole du groupe d'investigation, Monica Hudon, trois agents de la police régionale de Peel ont approché la dame vers 3 h 30 du matin, mercredi dernier, alors que cette dernière marchait le long d'une route à Mississauga.

Les policiers ont discuté avec la femme jusqu'à ce qu'à «un certain moment», l'un d'entre eux fasse usage de son Taser, d'après Mme Hudon.

La police tue encore à Montréal et en Alberta

25 Août 2013

Isidore Havis, 72 ans, décède après s'être fait tirer des balles de plastique par le SWAT team du SPVM

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-...

En Alberta, la GRC vient de tuer un homme âgé de 52 ans (le 3e en deux semaines!)

http://www.journaldemontreal.com/2013/08/16/la-grc-abat-un-homme-de-52-ans

La GRC tue deux personnes en autant de jours en Alberta

08 Août 2013

Enquêtes sur trois incidents impliquant des policiers de la GRC en Alberta

PC | Par La Presse Canadienne Publication: 05/08/2013 08:06 EDT

Quelques jours après qu'un homme eut été tué par balle par la police de Toronto, l'agence de surveillance de la police albertaine se penche sur trois incidents concernant l'utilisation d'une arme à feu ou d'un pistolet Taser par des officiers.

Le plus récent incident s'est produit samedi soir. Selon la police, un officier de la division de Wetaskiwin de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a arrêté un conducteur soupçonné de conduire avec les facultés affaiblies, près de Ma Me O Beach, au sud d'Edmonton.

Justice pour Sammy Yatim, tué par un flic de Toronto

30 Juillet 2013
See video

Cette fin de semaine, un jeune de 18 ans, Sammy Yatim, a été tué par la police de Toronto. Ils l'ont tiré 9 fois puis tasé dans un bus de la ville. L'incident a été capté sur vidéo. Sa famille a déjà organisé une manif à laquelle plusieurs centaines de personnes ont participé. Toute notre sympathie va a sa famille et à toutes les victimes de bavures policières. On vous invite à aller visiter la page FB intitulée Sammy's Fight Back for Justice:

https://www.facebook.com/SammysFightBackForJustice?hc_location=timeline

Pétition pour demander des accusations contre le flic assassin de Sammy Yatim, déjà signée par plus de 34 000 personnes: https://www.change.org/en-CA/petitions/justice-for-sammy-yatim-charge-th...

Le flic assassin identifié: James Forcillo

Décès de Hamel et Limoges : Le plus on en sait, le plus on a besoin d’une enquête publique

10 Décembre 2012

Article de la CRAP http://www.lacrap.org/

La publication du rapport d’investigation du coroner Jean Brochu sur les décès de Mario Hamel et Patrick Limoges la semaine dernière a permis d’en apprendre un peu plus sur l’intervention policière qui a couté la vie à Mario Hamel et Patrick Limoges sur la rue Saint-Denis, le 7 juin 2011.

L’investigation menée par le coroner Brochu a été facilitée par l’accès aux images des nombreuses caméras de vidéosurveillance, notamment celles de l’UQAM, qui ont filmées la séquence des événements qui se sont produits dans les rues du centre-ville de Montréal ce jour-là.

Syndiquer le contenu