Acquittement d'une militante arrêtée le 15 mars 2010 qui s'est représentée elle-même en cour!

Après que la déontologie ait blâmé 3 flics pour des fouilles abusives le 15 mars 2009 et que plusieurs manifestantEs arrêtéEs ce jour-là ait été acquittés en Cour Municipale de Montréal;

Alors que les manifestantEs arrêtéEs le 15 mars 2011 contestent la constitutionnalité de l'usage de l'article 500.1 du Code de la Sécurité Routière contre des manifestations;

Après que la déontologie ait annoncé qu'elle allait enquêter sur l'usage de grenades assourdissantes et autres engins lacrymogènes par le SPVM le 15 mars 2012;

Après le dépôt d'une plainte à la Commission des Droits de la Personne et de recours collectifs dans la cause du 15 mars 2013;

Voici qu'une des 100 personnes arrêtées lors de la manif contre la brutalité policière du 15 mars 2010 à Montréal a été elle aussi acquittée de l'accusation d'entrave qui avait été portée contre elle suite à son arrestation abusive par des agents du SPVM, après un long processus où elle a assumé elle-même sa défense!

Bravo Andréann, une belle victoire qui en inspirera d'autres à se défendre et à poursuivre en cour la lutte qu'on a commencé dans la rue contre les abus de la police et les injustices du système dans lequel on (sur)vit!

Voici un texte qu'elle a écrit pour raconter son expérience afin qu'elle puisse servir à d'autres personnes. À lire et à partager!

Catégories