Agression sexuelle : deux heures d’attente au 911

MONTRÉAL – Un centre d’accueil pour sans-abri s’interroge sur la façon dont la police traite les appels concernant les agressions sexuelles, après avoir attendu deux heures suite à un appel au 911.

Plusieurs membres du personnel du centre La Porte ouverte, situé sur le boulevard Dorchester à Montréal ont déclaré qu’une femme de 21 ans s’est présentée, jeudi matin, en expliquant avoir été violée par une connaissance, c’est ce qu’a rapporté CTV News.