Après Val-d’Or, d’autres femmes autochtones brisent le silence

Des femmes autochtones de plusieurs régions du Québec osent aujourd'hui dénoncer les abus sexuels de policiers dont elles ont été victimes, comme l'ont fait l'automne dernier leurs soeurs de Val-d'Or. Ces témoignages démontrent que ces agressions existent depuis longtemps et qu'il est toujours aussi difficile de porter plainte.