Documentation sur la brutalité policière

Fil RSS de la section documentation Syndiquer le contenu

Le maintien en détention d'un militant étudiant dénoncé

26 Avril 2015

Le député de Québec solidaire Amir Khadir et l'avocat Julius Grey dénoncent la détention préventive du militant étudiant Hamza Babou, arrêté à la suite de levées de cours houleuses à l'UQAM. Un juge de la cour municipale de Montréal a décidé de la garder derrière les barreaux dans l'attente de son procès.

« On assiste à une judiciarisation, certains parleraient d'une criminalisation, de la contestation politique », a déploré Amir Khadir en conférence de presse dimanche.

« Alors que plusieurs bandits que nous avons pu voir passés devant la commission Charbonneau continuent à courir en toute liberté, il y a un sentiment de deux poids deux mesures », a-t-il ajouté.

SPVM en 2014: le quart des policiers a gagné plus de 100 000$

24 Avril 2015

Le quart des policiers de Montréal a reçu un salaire supérieur à 100 000$ en 2014, révèlent des documents obtenus grâce à La Presse par la Loi sur l'accès à l'information. La multiplication des heures supplémentaires a même permis à 46 agents de doubler leur rémunération l'an dernier.

En tout, 1127 policiers ont gagné plus de 100 000$ en 2014. Ce chiffre marque une nette progression par rapport aux 888 qui avaient franchi ce seuil l'année précédente. Rappelons qu'en 2006, ils étaient seulement 86 à gagner plus de 100 000$.

Le SPVM employait 4464 policiers en 2014, sans compter les 212 cadets. À leur entrée dans le corps policier, les agents touchent un salaire de base de 40 800$ (32 700$ pour les auxiliaires). Au sommet de l'échelle, ils gagnent un salaire annuel de 77 050$.

Le manifestant qui a perdu un oeil réclame 255 000 $

24 Avril 2015

Maxence Valade, cet étudiant qui a perdu l'usage de l'oeil gauche lors d'une manifestation, à Victoriaville, en 2012, réclame 255 000 $ en dommages au Procureur général du Québec. La manifestation, qui se tenait devant l'hôtel où était organisé le congrès du Parti libéral, avait viré à l'émeute.

M. Valade, étudiant en sociologie, et «assistant chercheur au Collectif d'analyse en financiarisation du capitalisme avancé», impute la faute de ce qui lui est arrivé, à «au moins deux policiers» de la Sûreté du Québec. À commencer par celui qui a arrêté un manifestant, alors qu'il était seul.

Photo du graffiti d'un policier avec une balle dans la tête : Pawluck coupable

24 Avril 2015

Jennifer Pawluck, cette femme qui avait diffusé sur Internet un graffiti montrant le commandant Ian Lafrenière du SPVM avec un trou de balle dans la tête, a été reconnue coupable de harcèlement criminel, jeudi.

Elle avait pris une photo du graffiti et l'avait diffusée sur le réseau de partage de photos Instagram.

En rendant sa décision, la juge Marie-Josée Di Lallo a fait valoir « qu'il y a des limites à ne pas franchir » et « qu'un simple clic à partir de son téléphone mobile ne prend qu'une seconde, mais peut entraîner des conséquences ».

La procureure au dossier, Me Josiane Laplante, a repris ce message à la sortie du tribunal pour en élargir la portée, rappelant que les interventions dans le cyberespace peuvent rejoindre même des personnes très éloignées.

Contre la répression politique - 90 interpellations et une arrestation

24 Avril 2015

Environ 200 personnes se sont rassemblées jeudi soir vers 18h30 au Carré Saint-Louis pour manifester contre la répression politique à l'appel de l'Association pour une solidarité étudiante (ASSÉ). La soirée s'est terminée par 90 interpellations et une arrestation.

Les policiers avaient toléré la marche, mais avaient prévenu qu'ils séviraient au moindre écart.

Car comme d'habitude, les organisateurs n'avaient pas remis l'itinéraire de la manifestation aux autorités.

Les manifestants ont quitté le square vers 19h15. Sur leurs banderoles, on pouvait notamment lire: «la contestation est un droit, pas un crime».

L'état-major du SPVM sera sensibilisé au droit de manifester

23 Avril 2015

Le chef de police de Montréal et l'ensemble de son état-major devront assister à une conférence sur l'éthique et le droit de manifester donnée par un expert de la chaire d'éthique appliquée de l'Université de Sherbrooke, a appris La Presse.

C'est l'une des conditions du règlement à l'amiable d'un recours collectif intenté contre la Ville de Montréal dans la foulée de l'arrestation de 238 personnes lors d'une manifestation contre un mini-sommet de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), à Montréal, en 2003. Selon des documents internes de la Ville, l'agglomération de Montréal versera également 10 000$ dans le Fonds d'aide aux recours collectifs.

À toutes les féministes en résistance, Les révoltées et les Insoumises, Celles qui en ont marre,

Faire circulez svp!

À toutes les féministes en résistance,
Les révoltées et les Insoumises,
Celles qui en ont marre,

Dans le cadre de : 1er MAI ANTICAPITALISTE 2015
Manifestation anticapitaliste à l'occasion de la Fête internationale des travailleuses et travailleurs qui aura lieu à Montréal, le 1 mai. Nous vous proposons de vous joindre à nous au point de rencontre
Hochelaga-centre-sud à 17 h30 au Parc Mederic-Martin

Le collectif féministe radical Les Sorcières vous invite à vous vêtir de mauve et à venir manifester votre colère en vous solidarisant dans un contingent coloré lors de cette manifestation!
Soyez créative ! Perruques, costumes, couleur violette ! Aucune limite !

Car nous refusons d'être soumises, pendant que les mâles capitalisent!

Granby veut donner des contraventions sur Facebook

22 Avril 2015

Selon un jugement de la cour municipale rendue à St-Lin-Laurentides, les propos injurieux tenus sur Facebook constituent une opinion, mais peuvent s'apparenter à de la diffamation.

INTERNET. Injurier un policier ou un officier municipal sur Facebook ou Twitter pourrait vous valoir une contravention. C'est ce que souhaite faire la Ville de Granby qui s'apprête à modifier son règlement sur les injures pour l'appliquer à Internet et aux réseaux sociaux.

L'article 17 du règlement municipal interdit à toute personne d'injurier «un agent de la paix ou un officier municipal dans l'exercice de leurs fonctions». Lors de la séance du conseil du 13 avril, un avis de motion a été adopté afin d'inclure «des propos tenus sur Internet ou sur les réseaux sociaux».

Vacances aux Bahamas pour un policier qui a tué un Noir en Oklahoma

22 Avril 2015

Un shérif-adjoint réserviste accusé d'avoir tué un homme noir dans l'Oklahoma a obtenu, après avoir plaidé non coupable mardi, l'autorisation d'un juge d'aller passer des vacances aux Bahamas.

Une autre vidéo de police fait scandale

22 Avril 2015

Une nouvelle vidéo met un service de police américain dans l’embarras.

L’histoire se passe en Arizona cette fois, le 19 février dernier. Un policier suit en voiture un individu qui marche à pied. L’homme à pied semble tirer un coup de feu dans les airs, ce que signale à la centrale le policier qui le suit.

Le conflit étudiant actuel plus violent qu'en 2012, prétend le SPVM

22 Avril 2015

En 2012, les manifestations étaient plus nombreuses, mais la crise étudiante était moins violente que le conflit actuel, selon un enquêteur du Service de police de la Ville de Montréal.

Meurtre de Jenique Dalcourt: une opération d'agent double bâclée

22 Avril 2015

Une ruse de la police de Longueuil pour tenter de soutirer les confessions d'un homme soupçonné d'avoir tué Jenique Dalcourt à coup de barre de métal a rapidement fait capoter l'enquête, l'automne dernier, a appris La Presse.

Un premier chef de police noir à Toronto

22 Avril 2015

L'annonce officielle a été faite à 10 h ce matin. Les membres de la commission des services de police ont voté à l'unanimité, vendredi dernier, pour choisir Mark Saunders comme nouveau chef.
« La confiance du public est importante pour moi. Je veux parler avec la communauté, être à l'écoute de leurs besoins et réparer ce qui doit être réparé. »
— Mark Saunders

Mark Saunders est actuellement l'un des trois chefs adjoints de la police de Toronto, en plus d'êtrechargé du dossier des Jeux panaméricains. Il oeuvre au sein du corps policier depuis 32 ans.

Mort d'un Afro-Américain à Baltimore: des policiers suspendus

22 Avril 2015

Plusieurs policiers de Baltimore ont été suspendus après qu'un homme noir grièvement blessé lors de son arrestation à Baltimore a succombé dimanche, a annoncé la police lundi, promettant une enquête approfondie.

Meurtre de Jenique Dalcourt: cafouillage policier

22 Avril 2015

Il y a bientôt six mois que Jenique Dalcourt a été battue à mort près de la piste cyclable du Vieux-Longueuil. Des cafouillages des policiers après le meurtre pourraient avoir nui à l'enquête, selon des informations obtenues par La Presse.

Policiers déguisés en itinérants

21 Avril 2015

La police de Montréal admet que ses agents n’auraient pas dû se déguiser en itinérants pour piéger les conducteurs qui ont leur cellulaire en main. Mais elle n’annulera pas pour autant les tickets distribués.

«Ce n’était pas une bonne idée, mais les automobilistes épinglés ont quand même commis une infraction», insiste Ian Lafrenière, commandant à la police de Montréal.

Deux agents du SPVM ont décidé la semaine dernière de se déguiser en sans-abri pour piéger des conducteurs qui parlent au cellulaire ou envoient des textos lorsqu’ils sont arrêtés aux intersections.

L’opération d’une journée s’est déroulée au coin du boulevard Langelier et de la rue Jean-Talon Est, dans Anjou, ainsi qu’aux intersections près des Galeries d’Anjou.

Mauvaise idée

Une fin de trimestre derrière les barreaux

21 Avril 2015

Un leader étudiant de l'UQAM finira son trimestre en prison, et ce, même s'il n'a pas d'antécédent judiciaire et qu'il s'était engagé à ne pas remettre les pieds à l'université. Pour préserver la confiance du public dans le système de justice, un juge de la cour municipale de Montréal a refusé de libérer sous condition Hamza Babou d'ici son procès.

«Vous êtes impliqué dans une croisade et il est difficile de voir où ça pourrait s'arrêter», a dit le juge Denis Laberge à l'accusé au terme de l'enquête sur le cautionnement tenue vendredi.

Aux yeux de son avocate, Me Véronique Robert, «c'est clair qu'on a voulu en faire un exemple» dans le contexte de la grève qui secoue l'UQAM.

Ils n’ont jamais tué mais sont des "meurtriers"

20 Avril 2015

Quatre adolescents américains ont été condamnés à plus de 50 ans de prison pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis. En 2012, ils ont pénétré au domicile d’un homme pour le cambrioler. Celui-ci a tiré sur l’un d’eux. Mais aux yeux de la justice, ce sont les jeunes garçons les responsables du drame.

Oui, Blake, Jose, Levi, et Anthony doivent être condamnés pour le cambriolage qu’ils ont voulu commettre en octobre 2012. Mais les quatre jeunes américains méritent-ils d’être traités comme des meurtriers? C’est cette question qui agite les Etats-Unis, alors que deux d’entre eux ont accordé ce week-end une interview, depuis la prison, à l’«Indy Star». Agés de 18,19 et 20 ans, ils sont accusés d’être responsable du meurtre de l’un de leurs amis, Danzele Johnson.

Les suspensions de policiers du SPVM en baisse

20 Avril 2015

Logo

Home Actualités Communauté

20/04/2015 Mise à jour : 20 avril 2015 | 10:55
Ajuster la taille du texte
Les suspensions de policiers du SPVM en baisse
Par Anthony Abbondanza TC Media

Le nombre de suspensions sans solde imposées à l’interne à des policiers du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a diminué de 42% depuis 2010, selon des documents obtenus par TC Media en vertu de la Loi sur l’accès à l’information.

Il y a eu 16 suspensions en 2014, contre 28 en 2010. Le nombre de jours sans salaire, a aussi diminué, passant de 102 en 2010, à 61 en 2014.

Plus du quart des suspensions ont été le résultat d’actes de négligence ou d’imprudence.