Bavure par-dessus bavure au SPVM : du décès d’Alain Magloire à celui d’André Benjamin

La mort d’André Benjamin, abattu lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal, a ramené dans l’actualité le rapport du coroner Malouin sur le décès d’Alain Magloire, lui aussi tombé sous les balles de policiers montréalais. La CRAP choisi donc ce moment pour réagir non seulement au rapport du coroner Malouin, lequel contient malheureusement certaines erreurs, mais aussi pour révéler le contenu, parfois étonnant, des plaidoiries écrites que les différents avocats représentant les intérêts des policiers ont produits à l’occasion de l’enquête publique sur le décès d’Alain Magloire.