Bilan sur le profilage social: un engagement à respecter

Le lundi 8 mai dernier, nous apprenions que l'étude publique du bilan annuel du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui devait avoir lieu le lendemain a été annulée en raison de l'état d'urgence décrété à la suite des inondations; situation compréhensible vue les circonstances. L'ironie du sort est que le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes (RAPSIM) comptait être présent pour y rappeler un engagement de la Ville de Montréal et du SPVM sans cesse remis aux calendes grecques, soit la tenue d'un bilan public sur les actions en matière de profilage social et racial.