Daphné Boudreault: la SQ est intervenue trois fois en 2015

Deux ans avant le meurtre de Daphné Boudreault, la Sûreté du Québec est intervenue à trois reprises à Saint-Hyacinthe pour des disputes entre la jeune femme et Anthony Pratte-Lops, a appris La Presse de source policière. Or, aucune violence conjugale n'avait alors été dénoncée. Les policiers avaient quand même cru bon d'accompagner l'adolescente dans l'appartement du couple le lendemain d'une intervention, contrairement à certains policiers municipaux le jour du meurtre.