Des policiers masqués responsables de violences lors d’une opération d’infiltration chaotique

La police de Montréal, après une série de blâmes de la cour concernant le recours routinier à des arrestations de masse pour mettre fin aux manifestations pacifiques, s’est servie d’agents en civil pour infiltrer une petite manifestation étudiante le vendredi 18 décembre.