Encore des morts....

Bien triste mois pour plusieurs familles... 4 personnes sont décédées aux mains des bourreaux assermentés de l’État. Aux quatre coins du Québec, les policiers-ères font porter le deuil sur les familles de victimes de la police de Montréal-Nord au Lac Simon et maintenant de Hochelaga-Maisonneuve à Saint-Joseph-de-Lépage. Ces deux nouveaux morts sont tombés suite à des réactions dites normales pour les policiers-ères. Une Manœuvre d’urgence mal effectuée pour arrêter un chauffeur roulant trop vite cause des « dommages collatéraux » dramatiques sur l’autoroute 132, ainsi qu’un appel de détresse qui fini en meurtre inutile à Hochelaga-Maisonneuve. Malheureusement, les policiers-ères continuent d’agir impulsivement et impunément en utilisant des tactiques dangereuses.

André Benjamin fut malheureusement une victime de ces tueurs. Cet homme « d’une gentillesse infinie », qui était préposé aux bénéficiaires, s’est fait tuer en quelques secondes. Selon un voisin présent, la police assassine aurait crié d’ouvrir la porte sans s’identifier et les coups de feu ont suivis. Pourtant, selon les policiers-ères, il y aurait eu utilisation du Taser (?). C’est à se demander si André Benjamin n’était pas déjà mort lorsque les policiers-ières ont utilisé leurs fusils à décharge électrique.

Simon Rioux fut aussi victime du corps policier. Les policiers-ères en cause auraient fait une manœuvre dangereuse pour rattraper un autre automobiliste qui roulait trop vite. L’impact a eu lieu sur le côté donc nous pouvons supposer que les agents-es faisaient «U-Turn» sur la route 132 pour partir à la course d’une autre personne. Il est extrêmement difficile d’imaginer que l’interception d’un chauffard peu justifier des gestes mettant en danger la vie des citoyens-ennes.

Il est dramatique de constater que les agents-es de l’État soient si mal formés-es pour aider et trop pour tuer. Ils-elles sont toujours protégés-es par la loi lors de bavures ou de tristes interventions et ils-elles s’en sortent trop souvent indemnes. En échange, ils-elles font bien leur travail de chiens de garde, en distribuant des tickets, brisant des manifs et protégeant les banques et la mafia accompagnée de leurs moutons politiciens-ennes.

Nous sommes solidaires et nous offrons nos plus sincères condoléances et sympathies aux familles victimes de la police. Reprenons-leurs le pouvoir qu’ils s’accaparent, désarmons la police. Nous ne saurons pas en sécurité tant qu’il y aura des milices policière dans la rue!

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière

(1)http://www.journaldemontreal.com/2016/04/25/enquete-independante-a-la-su...
(2)http://www.lavantage.qc.ca/Faits-divers/2016-04-25/article-4508721/Colli...

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: