Faire confiance à la police

Les résultats du sondage Léger rendus publics plus tôt cette semaine sont troublants à plusieurs égards.

Ce sont 70 % des Québécois qui sont d’avis que les élus de l’Assemblée nationale font l’objet de traitement de faveur en matière d’enquête criminelle. Il s’agit d’une proportion incroyablement élevée. Il faut que la confiance soit à son plus bas et le cynisme à son plus haut pour que, collectivement, nous soyons d’avis qu’il est fort probable qu’un député ou une députée puisse être au-dessus des lois.