Documentation sur la brutalité policière

Fil RSS de la section documentation Syndiquer le contenu

Une manifestation nocturne féministe à Montréal

01 Avril 2015

Quelques milliers de manifestants ont défilé dans les rues du Mile End, du Plateau Mont-Royal et du centre-ville, mardi soir, pour dénoncer l'impact des politiques d'austérité du gouvernement libéral sur la vie des femmes et exiger qu'en aucun cas l'accès à l'avortement ne soit restreint, malgré le contexte budgétaire actuel.

Comme à l'accoutumée, la manifestation a rapidement été déclarée illégale par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) parce qu'aucun itinéraire ne lui avait été remis. Elle a toutefois été tolérée tout au long de la soirée.

Le Commissaire à la déontologie policière ordonne une enquête

31 Mars 2015

Le Commissaire à la déontologie policière a ordonné la tenue d'une enquête sur l’incident impliquant Naomie Tremblay-Trudeau, qui a reçu un projectile de poudre irritante en plein visage lors d’une manifestation à Québec.

« Au cours de celle-ci, une jeune manifestante aurait subi des blessures au visage, après qu'un policier du Service de police de la Ville de Québec ait fait usage d'une arme intermédiaire utilisée en matière de contrôle de foule », note le Commissaire à la déontologie policière, dans un communiqué de presse diffusé en fin de journée, mardi.

L’enquêteur devra remettre son rapport dans 180 jours, peut-on lire dans ce même communiqué.

Le matricule 3143 en arrêt de travail

Cour d'appel: un policier reconnu coupable de voies de fait au G20

31 Mars 2015

La plus haute cour de l'Ontario conclut que le policier qui s'est fait connaître pour avoir dit: «Ceci n'est pas le Canada en ce moment», à un manifestant du sommet du G20 est coupable de voies de fait.

La décision de la Cour d'appel de l'Ontario renverse le verdict d'un tribunal inférieur, qui avait conclu que le sergent Mark Charlebois avait seulement touché le manifestant Paul Figueiras, au rassemblement de juin 2010 au centre-ville de Toronto.

La Cour d'appel affirme que même si le sergent était autorisé à arrêter M. Figueiras et à procéder à une fouille, elle considère qu'il n'était pas nécessaire de le pousser et le bousculer pour y parvenir.

Malaise chez le syndicat des policiers de Québec

31 Mars 2015

Pour la première fois depuis l’incident où une jeune manifestante a été blessée par une bonbonne de gaz lacrymogène tirée en plein visage à bout portant, jeudi dernier, le syndicat des policiers de Québec sort de sa réserve.

Dans un communiqué diffusé lundi, la Fraternité des policiers de Québec (FPPVQ) ainsi que la Fédération des policiers municipaux du Québec (FPMQ), à laquelle elle est affiliée, disent vouloir éviter les débordements lors des manifestations et réitèrent «sans équivoque l’importance de pouvoir manifester selon ses convictions».

En aucun moment la jeune Naomie Tremblay-Trudeau, l’étudiante de 18 ans du cégep F-X Garneau qui a été blessée lors de la manifestation devant l’Assemblée nationale, n’est-elle mentionnée dans le communiqué.

La cartouche qui a atteint une manifestante au visage «peut causer de sérieuses blessures ou la mort»

31 Mars 2015

La Muzzle Blast Powder Dispersion 37 mm, cette cartouche projetée par une arme nommée Arwen 37 qui a blessé une étudiante au visage la semaine dernière à Québec, «peut causer de sérieuses blessures ou la mort», peut-on lire dans les spécifications du produit vendu sur le web.

La fiche de spécifications de cette cartouche est disponible sur le site TheSafariLand.com, une compagnie qui fabrique et vend des produits destinés aux forces de l’ordre. On peut également y lire un avertissement à l’effet que ce produit «doit être utilisé uniquement par les membres des forces de l’ordre autorisés et formés» pour le faire, et qu’il doit être manipulé, entreposé et utilisé avec la plus grande prudence.

Pégida met à nu l’arbitraire de P-6

30 Mars 2015

Samedi le 28 mars avait lieu la première manifestation de Pégida. Retour sur les événements.

Manifestation nocturne Un policier atteint par une flèche à Montréal

30 Mars 2015

Certains manifestants ne manquent pas d'imagination quand vient le temps de s'en prendre aux policiers. On en a eu la preuve vendredi soir, lorsqu'un agent de la police de Montréal a été atteint par une flèche au centre-ville, a appris l'Agence QMI.

L'incident s'est produit durant la deuxième «Ostie de grosse manif de soir», devant les bureaux de SNC-Lavalin, sur le boulevard René-Lévesque Ouest.

À cet endroit, des policiers protégeaient l'entrée de l'immeuble afin d'éviter que des manifestants malintentionnés tentent d'y pénétrer.

(archives, Agence QMI)

Ses dents cassées par le bouclier d’un policier après avoir quitté une manifestation

30 Mars 2015

Un jeune de 17 ans qui aurait eu les dents fracassées par le coup de bouclier d’un policier en marge d’une manifestation mardi prépare déjà sa plainte en déontologie.

«Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait jusqu’au moment où j’ai craché du sang et touché mes dents», a confié l’étudiant Éli Dubois.

Le jeune homme de Saint-Basile-le-Grand a pris part à une manifestation mardi à Montréal. La foule s’est dispersée vers 23 h. Éli Dubois s’est alors dirigé vers le métro pour rentrer chez lui. Sur son passage, l’étudiant affirme avoir fait face à deux policiers, dont un l’aurait brutalisé. Cette version des faits n’a toutefois pas pu être confirmée par la police de Montréal.

Une grand-mère poursuit la police pour 4M$

30 Mars 2015

Une grand-mère d'Orillia, en Ontario, qui a subi des blessures importantes attribuées aux gestes d'un policier, a déposé une poursuite de 4 millions $ contre celui-ci et contre la Police provinciale de l'Ontario (PPO), disant qu'elle «en a assez» d'attendre que justice soit faite.

Avoir peur de la police, pas des manifs

30 Mars 2015

Ce matin, dans La Presse, on pouvait lire ceci:

«Depuis les trois dernières manifestations, nous intervenons plus rapidement, a confirmé le sergent Jean-Bruno Latour, porte-parole du SPVM. Il ne faut pas prendre en otage les citoyens qui veulent venir au centre-ville de Montréal. Le Charte [des droits et libertés] protège le droit d’expression, mais il n’y pas de droit de manifestation»

Cette assertion aussi hurluberlue qu’affolante, alarmante, effrayante d’un policier du Service de police de la ville de Montréal mène à deux constats: Le premier, les policiers devraient impérativement suivre plus de cours de droit dans le cadre de leur formation. Le second, ça ne va pas du tout au Québec actuellement, et ça fait peur.

Accusé pour avoir menacé des policiers

30 Mars 2015

En marge des manifestations, un homme a été accusé, hier, d’avoir proféré des menaces contre les policiers sur les réseaux sociaux.

«Je cherche un groupe prêt à commettre des actions violentes contre la police lors des manifs afin de leur faire goûter à leur médecine. Il s’agit de légitime défense, car on y a droit. Je suis un citoyen en quête de justice», a écrit Jean-Léo St-Denis Duchesne sur son profil Facebook, selon nos sources. Le commentaire a été retiré depuis.

Plessisville: la police tire sur un homme hors de contrôle

30 Mars 2015

Les policiers ont tiré sur un homme qui semblait hors de contrôle dans la nuit de samedi à dimanche, à Plessisville, dans les Bois-Francs.

Un ex-agent de la SQ doute de l’utilité de chiens policiers

30 Mars 2015

François Doré, policier à la retraite qui a œuvré à la Sûreté du Québec (SQ) et au sein d’Interpol, doute fortement que les chiens policiers aient leur place dans les manifestations.

Manifestante blessée: Serge Ménard déplore les méthodes policières

30 Mars 2015

(Québec) Président de la Commission spéciale d'examen des événements du printemps 2012, l'ex-­ministre de la Sécurité publique Serge Ménard a déploré vendredi les méthodes utilisées par les policiers lors de la manifestation de jeudi soir devant l'Assemblée nationale, au cours de laquelle une étudiante de 18 ans a été blessée au visage.

Manifs étudiantes :«Il ne faut pas leur donner raison» Les policiers adoptent la ligne dure

30 Mars 2015

Naomie Tremblay-Trudeau a eu la peur de sa vie quand un policier a dirigé vers elle un projectile brûlant lors de la manifestation de jeudi à Québec. Mais pas question pour elle de se tenir loin des manifestations à l’avenir.

Le visage n'aurait jamais dû être visé, croient des policiers à la retraite

30 Mars 2015

L’arme dite «intermédiaire» qui a blessé une cégépienne jeudi lors de la manifestation contre l’austérité au centre-ville de Québec a mal été utilisée et le visage n'aurait jamais dû être visé, croient certains policiers à la retraite interrogés par le Journal.

Brutalité policière ou contrôle de foule?

30 Mars 2015

En plein affrontement, les policiers armés et casqués poussent les manifestants. Une jeune femme est projetée par un policier dans la foule. Elle se retourne. Un agent s’avance vers elle et lui tire une bourrée de poudre enflammée en plein visage avec son arme.

Cette arme, un Muzzle blast powder Dispersion de 37 mm, ne lance pas de projectiles, mais bien de la poudre irritante. Un porte-parole policier a confirmé que dans les procédures d’utilisation, c’est bien le corps et non la tête qui doit être visé, contrairement à ce qu’on voit sur les images.

Manifestante blessée par un policier: Thériault «troublée»

30 Mars 2015

(Québec) La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, s'est dite « troublée » vendredi par les images montrant une manifestante tirée en plein visage par un policier de Québec.

Agents provocateurs au service de l’État canadien

30 Mars 2015

Le projet de loi antiterroriste C-51 fait couler beaucoup d’encre. Les nouveaux pouvoirs permettant au Service canadien de renseignement de sécurité de commettre toute une panoplie d’infractions criminelles ont ravivé le spectre d’un retour aux dérapages de la GRC des années ’70. Or, on semble oublier que des informateurs à la solde du SCRS ont déjà été impliqués dans des activités illégales telles que des attentats à la bombe, des menaces de mort et des campagnes de harcèlement criminel durant les années ’80 et ’90. Retour sur les affaires Marc-André Boivin, Grant Bristow et Joseph Gilles Breault.

Lire la suite :

http://www.lacrap.org/sites/lacrap.org/files/agents_provocateurs_au_serv...

Manifestation dans le calme contre la brutalité policière et l'austérité à Québec

30 Mars 2015

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche après-midi à Québec contre la brutalité policière et les mesures d'austérité, un événement qui était organisé pour dénoncer le traitement qu'a subi une étudiante lors de la manifestation de jeudi soir dans la Vieille-Capitale.

Naomi Trudeau-Tremblay, qui fréquente le Cégep Garneau à Québec, a été blessée au visage par une cartouche de gaz lacrymogène tiré par un agent du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Naomi Tremblay-Trudeau n'a pas l'intention d'arrêter de manifester. La jeune femme de 18 ans, qui était présente dimanche, envisage toujours de poursuivre le policier qui a tiré sur elle.