Journalistes épiés par la Sûreté du Québec : Nicolas Saillant du Journal de Québec s'ajoute à la liste

Le journaliste Nicolas Saillant du Journal de Québec vient s’ajouter à la liste des reporters qui ont été épiés par des policiers.

Le directeur général de la Sûreté du Québec Martin Prud’homme a révélé lors des audiences de la commission Chamberland, lundi, qu’un nouveau cas de journaliste surveillé avait été porté à son attention.

Registre cellulaire

La SQ a refusé de commenter le dossier publiquement lundi, mais M. Saillant a pu en savoir plus en fin de soirée.

Son registre cellulaire a été consulté pendant deux mois en 2012, a-t-il indiqué au Journal.