La GRC admet posséder des appareils pour intercepter les données cellulaires

OTTAWA – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a admis, mercredi, utiliser des appareils d’espionnage clandestins permettant de capter des données des téléphones cellulaires.

Le superintendant principal de la GRC, Jeff Adam, a fait cette révélation lors d’une rare rencontre avec des journalistes du «Toronto Star», du «Globe and Mail» et de CBC News.