La région au 2e rang des enquêtes policières indépendantes

Même si l’Abitibi-Témiscamingue figure parmi les régions les moins populeuses du Québec, elle se classe au 2e rang du taux le plus élevé d’événements policiers qui ont nécessité la tenue d’une enquête indépendante entre 2006 et 2010.

Ce constat ressort de l’étude Caractérisation du travail policier lors des interventions ayant mené à une enquête indépendante menée par la chercheuse Annie Gendron du Centre de recherche et de développement stratégique (CRDS) de l’École nationale de police du Québec (ENPQ). Cette étude avait été demandée par le ministère de la Sécurité publique en octobre 2012.