Pandacti0n II : À la Cour d'appel contre P-6!

(English below)

PANDACTI0N II : EN COUR D’APPEL CONTRE P-6

Gagner sur le masque en Cour supérieure, c’était bien, mais le jugement sur l’itinéraire reste insatisfaisant. L’obligation de le donner s’applique toujours aux manifestations qui ne sont pas spontanées, et la juge Masse a défini les manifestations spontanées de manière extrêmement restrictive. Nous croyons que ce jugement porte toujours atteinte à la liberté de manifester sans nécessiter l’approbation de la police, et c’est pourquoi nous portons ce jugement en appel. (Vous pouvez consulter notre requête initiale ici, et le jugement ici.)

En 2013, vous avez contribué 22310$ à PANDACTI0N par l’intermédiaire d’Indiegogo (plus quelques milliers par chèque) et ces sommes ont financé l’entièreté de la requête en Cour supérieure. Cette campagne vise à amasser la moitié des sommes nécessaires à la requête en Cour d’appel, qui nous coutera approximativement 20-25000$. L’excédent, si nécessaire, sera défrayé par le Comité Permanent de Soutien aux Manifestant-e-s (CPSM). Dans l’éventualité où la campagne amasserait plus que l’ensemble des frais nécessaires à ces procédures, l’excédent sera remis au CPSM pour être utilisé en conformité avec son mandat. N’oublions pas la réelle possibilité que la cause se rende jusqu’en Cour suprême, ce qui impliquerait des dépenses d’un tout autre ordre mais pourrait réussir à confirmer certaines libertés reliées à la manifestation pour l’ensemble du Canada.

Comme pour la première campagne, Panda affirme solennellement :

Qu'il fera lui-même un don.
Que toutes les sommes recueillies seront utilisées aux fins décrites plus haut.
Qu'il produira un document sur demande qui témoignera du plein versement des dons collectés au fond susmentionné.
Qu'il protégera l'anonymat des donateurs et donatrices jusque dans sa tombe pour ceux et celles et les organisations qui le souhaitent.

Pour plus de renseignements sur le jugement et les raisons qui nous poussent à aller en appel, lisez P-6 et l'itinéraire: pourquoi, entre autres raisons, nous irons en appel sur Ricochet.

Merci de partager à vos ami-e-s et à vos proches. Merci de nous aider à défendre vos droits.

(Pour toutes questions sur la campagne, ap@anarchopanda.org. Les dons par chèque peuvent être envoyés au nom de "Comité Permanent de Soutien aux Manifestant-e-s" au C.P. 32161 Succ. Saint-André, 901 Ste-Catherine Est, Montréal, Québec, H2L 2E0, en incluant une petite note spécifiant que c'est pour l'appel sur P-6. Autres remerciements : MissPixels (www.misspixels.com) pour l'hyper-logo et Eric Robertson qui l'a si joliment hacké, MADOC (https://www.facebook.com/madocstudio/) pour l’excellent documentaire qui préface cette campagne.)

---

PANDACTI0N II : IN THE COURT OF APPEALS AGAINST P-6

Winning on the mask in Superior court was nice, but the part of the judgement which concerns the itinerary is unsatisfying. Non-spontaneous protests must still give their itinerary to the SPVM, and judge Masse has defined spontaneous protests is a supremely restrictive manner. We believe this judgement still does not allow for freedom to protest without the approbation of the police, and this is why we are appealing it. (You can read our original lawsuit here, and the judgement here - French only, sorry.)

In 2013, you have given PANDACTI0N 22310$ through Indiegogo crowdfunding (plus a few thousands by cheques, mostly from organizations) and this has entirely financed the Superior court unconstitutionality lawsuit we brought forward against the city of Montreal. This campaign seeks to raise at least half the funds necessary to bring a strong case to the Court of appeals, which altogether should cost us about 20-25K$. Should we not raise more than this half, the balance will be paid by the Standing Committee for the Support of Demonstrators (SCSD), who already have raised some money to fund such initiatives. Should we raise more money than the whole sum required for the Court of appeals, the balance will go to the SCSD to be used in conformity with its mandate. Let us not forget the real possibility that the case ultimately ends up in Supreme court, which would bring a whole other slew of expenses but could succeed in solidifying certain protest-related freedoms for the whole of Canada.

As for the first campaign, Panda solemnly affirms:

That he will himself donate.
That all the funds will be used to the end described above.
That he will produce proof upon request that he has handed over the totality of the collected funds to the above-mentioned fund.

That he will protect the anonymity of donor individuals and organizations to his grave, should they wish to remain anonymous.

For more information about the judgement and the reasons which prompt us to appeal it, read P-6 et l'itinéraire: pourquoi, entre autres raisons, nous irons en appel on Ricochet. (French only at the moment, sorry.)

Thanks for sharing this to your friends and relatives. Thanks for helping us defend your rights.

(If you have any further questions about the campaign, ap@anarchopanda.org. Donations by cheques can be made to "Standing Committee for the Support of Demonstrators" and sent to C.P. 32161 Succ. Saint-André, 901 Ste-Catherine Est, Montréal, Québec, H2L 2E0 with a small note saying it's for the P-6 appeal. More thanks: Thanks: MissPixels (www.misspixels.com) for the uber-logo and Eric Robertson for having hacked it so nice, MADOC (https://www.facebook.com/madocstudio/) for the lovely documentary which prefaces this campaign.)