Tensions, menace et arrestation aux affaires internes du SPVM

L’un des policiers du SPVM qui a fait l’objet d’un signalement au ministère de la Sécurité publique dans la foulée du scandale sur l’espionnage des journalistes a été arrêté pour une obscure affaire de menace de mort à l’endroit d’un de ses collègues des affaires internes.

Iyad Hanna, a été rencontré par la Sûreté du Québec mercredi pour éclaircir les circonstances de l’événement.

Selon nos sources, l’enquêteur Iyad Hanna, affecté à la section des affaires internes de la police de Montréal, aurait sollicité une rencontre avec Normand Borduas. Ce dernier est sur la sellette pour avoir obtenu de la juge de paix Josée de Carufel un mandat pour surveiller le cellulaire du journaliste Patrick Lagacé. Ces deux policiers sont des acteurs clés du scandale de l’espionnage des journalistes.
«Si tu me fais pas confiance, t'es mort»

C’est lors de cet entretien avec son collègue que la discussion se serait envenimée. Le sergent Hanna aurait dit à l’enquêteur Borduas: «Si tu me fais pas confiance t’es, mort».