Terrorisme: fausses dénonciations, vraies conséquences

Imaginez que vous êtes encerclé par des policiers encagoulés munis d'armes longues. Imaginez qu'ils vous intiment l'ordre de sortir de votre voiture par mégaphone devant vos voisins. Qu'ils tiennent votre mère en joue. Imaginez qu'ils vous forcent à vous allonger au sol pour vous menotter. Tout ça, sur la base d'une fausse dénonciation.

C'est arrivé au Montréalais Karim Benyounes à l'hiver 2014.