Un boxeur dit avoir été victime de profilage racial à Montréal

Le boxeur québécois Custio Clayton croit que la police de Montréal l’a menotté et suspecté d’être un trafiquant de drogue tard mardi soir à cause de la couleur de sa peau.

«J’ai peut-être été arrêté parce que je suis noir et parce que je conduisais un [camion de luxe] GMC Denali 2017. Ça ne peut qu’être ça», conclut Custio Clayton.

Le boxeur de 29 ans raconte avoir été humilié par des policières du Service de police de Montréal (SPVM) qui lui auraient passé les menottes après l’avoir intercepté vers 23 h, mardi soir, à l’angle de l’avenue Pierre-de-Coubertin et de la rue Beauclerk, dans l’est de Montréal.

«Je demandais à la policière pourquoi elle m’arrêtait, mais elle n’a jamais voulu me le dire», soutient-il.