Un homme abattu par le SPVM au centre-ville de Montréal

Un individu qui venait de poignarder un homme au centre-ville de Montréal a été abattu par les policiers, vendredi après-midi, à l’arrière du refuge pour itinérants Mission Old Brewery.

Vers 14h30, les policiers ont d’abord été appelés au complexe Guy-Favreau, sur le boulevard René-Lévesque, où un homme de 37 ans venait d’être attaqué au couteau.

Blessé au haut du corps, la victime a été transportée à l’hôpital pour soigner des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger.

Quelques instants plus tard, des citoyens qui avaient pris en chasse l’agresseur ont contacté les autorités pour leur signaler que l’individu se trouvait dans une ruelle située à l’arrière de la Mission Old Brewery, à l’intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Saint-Antoine.

«Les policiers sont arrivés et ont calmement voulu l’interpeller», a raconté un témoin, qui a préféré demeurer anonyme.

Mais sans prévenir, le suspect aurait laissé tomber son sac à dos et aurait dégainé deux couteaux.

Selon la police, l’individu se serait montré menaçant envers les nombreux policiers dépêchés sur place. On ignore toutefois si l’homme armé a chargé les agents devant lui.

Un homme rencontré sur les lieux du drame a affirmé avoir entendu deux coups de feu.

Ceux-ci ont atteint le suspect, qui s’est effondré au sol. Des manœuvres de réanimation ont été pratiquées pour le ramener à la vie. En début de soirée, les autorités ont confirmé son décès quelques heures plus tard.

Un policier a été transporté à l’hôpital pour choc nerveux.

La victime, qui n’a toujours pas été identifiée, souffrirait de problèmes de santé mentale, selon un autre témoin.

«Ils n’auraient pas dû tirer! Ils étaient au moins huit contre un! Il me semble qu’ils auraient pu faire autre chose pour le maîtriser», a déploré Pierre, un résident de la Mission Old Brewery, qui connaissait la victime.

Un très large périmètre de sécurité a été établi dans le secteur, non loin du palais de justice de Montréal. Des dizaines de policiers protégeaient les lieux du drame en début de soirée.

L’enquête visant à éclaircir les circonstances de l’intervention policière a été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

Le BEI est un organisme qui a pour mission de mener d’enquêter sur des interventions policières lors desquelles une personne est tuée ou est gravement blessée par les policiers.