Article de presse

«Amendes discriminatoires» dans Saint-Roch

15 April 2014

(Québec) Aujourd'hui, c'est Nancy, mais ça aurait pu être une des nombreuses autres marginales nées au centre-ville de la capitale. Vous savez, ces exclues que l'on croise sur les places publiques. Donc, aujourd'hui, c'est Nancy qui prend le porte-voix pour clamer sa crainte de se faire voler son quartier à coup de préjugés, d'opérations policières et d'amendes.

Nous connaissons Nancy. Il y a quelques années, nous l'avions rencontrée dans «son» quartier Saint-Roch. C'est encore là, assis sur les marches du parvis de l'église, que nous avons retrouvé la militante. Et puis? Elle maintient toujours que l'oppression policière est vive. «On est des êtres humains à part entière. On a mal dans l'âme, on n'a pas besoin d'avoir plus mal. [...] On est capable de vivre ensemble.»

ITINÉRANCE ET SANTÉ MENTALE - L’Agence de la santé de Montréal fait fausse route, selon des psychiatres

15 April 2014

Des psychiatres dénoncent la décision de l’Agence de la Santé de Montréal, qui a nommé quatre hôpitaux pour répondre aux besoins des itinérants qui doivent être hospitalisés pour des problèmes de santé mentale. Sans ressources supplémentaires, ces médecins affirment qu’ils seront submergés, au détriment des patients.

« C’est une terrible décision » : le Dr Olivier Farmer, psychiatre au CHUM, ne mâche pas ses mots. La Dre Karine Igartua, de l’Hôpital général du CUSM, qualifie carrément le plan « d’ineptie ». À l’Hôpital général juif, le Dr Khalil Geagea parle d’une réforme « unilatérale » et « précipitée ».

Une manifestation contre le du gouvernement italien et le chômage a dégénéré en guérilla urbaine à Rome

13 April 2014
See video

Une manifestation contre la politique de logement du gouvernement italien et le chômage a dégénéré en guérilla urbaine à Rome samedi 12 avril. Des scènes de guérilla urbaine, faisant des dizaines de blessés, ont suivi une manifestation à Rome contre les politiques de logement et de l'emploi du gouvernement italien, ce samedi 12 avril. Un Péruvien a perdu une main dans l'explosion d'un pétard.

Le blessé le plus grave, selon des sources sanitaires, est un Péruvien de 47 ans qui a eu une main amputée après l'explosion d'un pétard qu'il s'apprêtait à lancer. Une dizaine d'autres blessés plus légers ont été recensés parmi les manifestants et une vingtaine au sein des forces de l'ordre, ont indiqué les autorités qui ont fait état aussi de six arrestations.

Mort de l'homme en détresse de Longueuil - Le barricadé était un enquêteur du SPVM

13 April 2014

L'homme qui se serait enlevé la vie samedi soir, après s'être enfermé chez lui à Longueuil en après-midi, était enquêteur au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), selon ce qu'a appris TVA Nouvelles.

Des policiers de Longueuil se sont rendus au domicile de la rue Arsène, en milieu d'après-midi pour tenter de négocier avec l'homme. Ils ont discuté pendant de longues heures, mais l'homme aurait finalement mis fin à ses jours vers minuit, selon nos informations.

Une commotion cérébrale après une charge policière le 3 avril

11 April 2014

L’homme de 71 ans, qui avait été poussé au sol sur son vélo lors d’une charge du SPVM est hospitalisé pour une commotion cérébrale.
Il se nomme Robert Fransham et il est enseignant au secondaire a la retraite.
Son nom ne vous dit rien et pourtant vous l’avez vu sur tous les écrans de télévision la semaine passé.
Il a été blessé lors de la manifestation du 3 avril durant une charge du SPVM.
Capture d’écran 2014-04-03 à 22Bousculé par l’un des policiers de la ligne qui chargeait les manifestants, l’homme est tombé sur son vélo, ce qui lui a occasionné plusieurs blessures dont une importante à la jambe et l’autre à la tête.

Il est hospitalisé depuis hier pour une commotion cérébrale et d’autres examens se poursuivent tandis qu’il restera plusieurs jours à l’hôpital.

Benoit Roberge, la taupe du SPVM, pourrait purger sa peine en Nouvelle-Écosse

09 April 2014

Benoit Roberge, la taupe du SPVM condamnée à huit ans d’incarcération pour avoir vendu des informations aux Hells Angels, risque de devoir aller purger sa peine dans les Maritimes, pour sa propre sécurité.

MATRICULE 728 ET LA MÉTROPOLE CULTURELLE

09 April 2014

C’est au 4381, avenue Papineau que loge l’Amicale de la culture indépendante, sorte de club social culturel créé il y a 20 ans par des cinéastes de l’ONF. Le 4381, avenue Papineau sert aussi d’adresse à la Casa Obscura, une salle multifonctionnelle, à la fois atelier de jazz, lieu d’exposition et ciné-club du vendredi soir. Bref, le 4381 est le genre d’incubateur culturel qui fait le charme et la singularité de Montréal, une ville dont on ne cesse de vanter la créativité.

Mort de Donald Ménard: le dossier soumis au procureur

05 April 2014

Publié le 04 avril 2014 à 08h00

David Santerre
La Presse

Le sort des policiers montréalais qui sont intervenus auprès de Donald Ménard avant son décès, le 11 novembre dernier, est maintenant entre les mains de la Justice.

La Sûreté du Québec a terminé son enquête, et les proches de l'homme souffrant de problèmes psychiatriques sont impatients d'être enfin éclairés sur les circonstances de sa mort.

Vers 17h30 ce soir-là, policiers et ambulanciers ont été appelés dans une maison de chambres de la rue Saint-André, angle Ontario. Une femme venait d'y subir un malaise.

Policiers équipés de caméras GoPro

05 April 2014

Un policier muni d'une caméra GoPro n'est pas passé inaperçu, jeudi, lors de la manifestation contre l'austérité à Montréal.

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé à La Presse que cette caméra est utilisée depuis la manifestation contre la brutalité policière du 15 mars dernier.

Le commandant du SPVM Ian Lafrenière a expliqué que cette caméra remplace le technicien en identité judiciaire qui filmait déjà les manifestations pour démontrer que les avis de dispersion sont donnés et entendus par la foule.

Depuis quelques mois, le SPVM envisage d'équiper ses policiers de caméra à la boutonnière.

Pakistan - Bébé de neuf mois accusé de tentative de meurtre

05 April 2014

Un policier pakistanais a été suspendu pour avoir soupçonné de tentative de meurtre un bébé de neuf mois et entraîné sa comparution devant un tribunal, a annoncé vendredi l'avocat de la famille.

Le bébé, nommé Mohammad Musa, avait été arrêté début février avec d'autres membres de sa famille pour avoir lancé des pierres le 1er février à des représentants d'une compagnie du gaz. Ceux-ci menaient une opération pour traquer des personnes piratant des compteurs de gaz dans les faubourgs de Lahore, dans l'est du Pakistan.

Dans son rapport, le policier Kashif Muhammad avait qualifié ces gestes de tentative de meurtre, entraînant la comparution jeudi d'une trentaine de personnes, dont le bébé qui, perturbé, pleurait sur l'épaule de son grand-père, Muhammad Yasin.

Syndicate content