Pas d'accusation contre le SPVM relativement à la mort de Pierre Coriolan

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) annonce qu'il ne portera pas d'accusation à la suite de l'enquête indépendante instituée après la mort de Pierre Coriolan, à l'été 2017. L'emploi de la force, dans ce cas-ci, était justifié, selon lui.

« Après examen du rapport produit par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) en lien avec l’événement [le DPCP] conclut que l’analyse de la preuve ne révèle pas la commission d’une infraction criminelle par les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) », écrit le DPCP dans un communiqué transmis vendredi.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: