SPVM: 19 000$ en compensations pour avoir arrêté «n'importe quel Noir»

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) essuie un nouveau revers devant la Commission des droits de la personne dans un cas de discrimination raciale. L’homme accuse les policiers d’arrêter «n’importe quel Noir» lorsqu’ils ont une description de la race.

Le 30 mars 2014, Pradel Content se dirigeait à un concert près de la station de métro Atwater, avec trois amis. Près de là, un voleur de cellulaire avait pris rendez-vous avec sa victime pour tenter de l’extorquer avant de lui remettre son téléphone.

Selon les faits décrits par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), le voleur se serait décrit à la victime comme étant «un homme noir portant des vêtements foncés». M. Content est noir et portait du noir.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: