BEI : des victimes réclament une commission parlementaire

Manque de transparence, d’impartialité, d’indépendance. Des parents dont l’enfant a été tué lors d’interventions policières dénoncent les pratiques du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), en réclamant une commission parlementaire. Selon eux, il y a un grand ménage à faire au sein de l’organisme provincial chargé d’enquêter lors de possibles dérapages policiers entrainant la mort.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: