Des femmes ont encore peur de la SQ, soutient le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Des femmes autochtones n’osent toujours pas sortir de chez elles de peur de rencontrer des policiers de la Sûreté du Québec (SQ), quatre ans après les événements de Val-d’Or.

C’est ce qu’a affirmé jeudi Édith Cloutier, directrice générale du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, en marge d’une importante rencontre entre le gouvernement et des représentants autochtones, à Québec.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Dossiers: 

Type de document: