Un mégaphone qui fait des mécontents

MONTRÉAL – Les policiers montréalais utilisent un mégaphone monté sur une camionnette pour diffuser les consignes de distanciation sociale dans les parcs, ce qui est, selon certains citoyens, un peu trop intrusif.

Les parcs montréalais étaient bondés samedi et dimanche alors que plusieurs citoyens ont profité du retour de la chaleur pour sortir un peu de leur domicile.

Dans certains espaces verts populaires, comme au parc La Fontaine, des Montréalais ont capté sur caméra le passage d'une camionnette du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui demandait au public de bien respecter les consignes de distanciation sociale.

«Votre attention s'il vous plaît. En vertu de la Loi sur la santé publique, il vous est ordonné de maintenir une distance d'un minimum de deux mètres entre chacun de vous, sauf pour les membres d'une même famille qui reste au même endroit. Le refus d'obtempérer à cet ordre vous rend passible d'une amende pouvant aller de 1000 à 6000$. Merci de limiter la propagation du COVID-19», martelait en français et anglais le mégaphone.

Science-fiction

Cette scène a suscité un bon nombre de réactions sur les réseaux sociaux.

Le comédien Jean-Marie Lapointe a publié une vidéo de la camionnette filmée au loin. «Comme dans un film de science-fiction», écrit-il.

«Digne d'un film surréaliste. Au parc La Fontaine ce matin. Il me semble qu'il serait plus constructif d'inviter la responsabilité personnelle que de donner des ordres et de menacer de punitions, non», pouvait-on lire dans la publication Facebook d'une Montréalaise qui avait filmé le tout.

Contraventions

Le porte-parole du SPVM André Durocher explique que la voiture et le mégaphone sont utilisés pour rappeler les consignes de distanciation sociale chez les usagers dans les grands parcs de la ville, comme le parc La Fontaine et le parc du Mont-Royal, aux moments où la police croit que l'achalandage y sera important.

Le SPVM ne pouvait pas préciser lundi combien de contraventions avaient été données au cours de la fin de semaine uniquement, mais mentionnait que, dans l'ensemble, la population semblait avoir bien compris le message et respecter les consignes.

Depuis le 12 mars, soit le début des mesures de confinement, 1841 contraventions ont été remises.

«Pour la semaine du 20 au 27 avril, 396 constats et rapports d'infraction générale ont été donnés à des citoyens», précise M. Durocher.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: