Un Edmontonien dénonce s'être fait mettre un genou sur le cou lors d’une arrestation

Un Edmontonien d'origine africaine dénonce avoir été victime d’une arrestation musclée faite par la police d’Edmonton en 2018, durant laquelle un policier lui a mis un genou sur le cou, la même technique employée contre l’Afro-Américain George Floyd.

Les images de l’opération policière qui a coûté la vie à George Floyd, le 25 mai, ont fait ressurgir de douloureux souvenirs pour Jean-Claude Rukundo.

En juillet 2018, le résident d’Edmonton a fait l’objet d’une arrestation musclée alors qu’il était venu prêter main-forte à sa femme, impliquée dans un accident d’auto.

Selon lui, les policiers qui l’ont appréhendé ont fait usage d’une force excessive en le maintenant au sol avec le genou d’un policier sur la nuque.

Categories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: