Profilage racial à Repentigny : des citoyens en ont ras le bol

Des citoyens et des militants antiracistes sont revenus à la charge samedi devant le refus de la Ville de Repentigny et de son service de police de se conformer à une décision rendue par la Commission des droits de la personne dans une affaire de profilage racial.

La commission avait en effet tranché : la Ville de Repentigny et trois de ses policiers devaient débourser 35 000 $ pour dédommager François Ducas, enseignant d'origine haïtienne qui a porté plainte pour profilage racial.

Or, la Ville et son service de police ne se sont pas conformés à cette décision de la commission, qui leur donnait jusqu'au 6 novembre pour dédommager M. Ducas.

L'affaire devrait donc être portée devant le Tribunal des droits de la personne, qui a le pouvoir de rendre des ordonnances juridiquement contraignantes, contrairement à la commission.

Categories

Dossiers: 

Type de document: