Profilage racial : la Ville de Gatineau fait son mea culpa

La demande de révision judiciaire de la Ville de Gatineau, visée par des accusations de « profilage discriminatoire » lors d’une intervention policière en 2013, a été rejetée. Mardi, la municipalité a accepté son revers et présenté ses excuses.

La Cour d'appel du Québec a refusé la demande de la Ville d'en appeler de la décision rendue par le Tribunal des droits de la personne dans le dossier de Serge Calza Nyembwe.

En conférence de presse, mardi après-midi, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué accepter ce refus.

"À partir du moment où eux décident que les points de droit ne sont pas suffisamment importants pour justifier un appel, nous, on se plie à cette décision-là", a-t-il réagi.

"Je pense que c’est la première fois qu’on a [eu] un jugement en profilage racial à Gatineau et je tiens à ce que ce soit la dernière. [...] On est en action pour que ça ne se reproduise jamais à Gatineau", a-t-il ajouté.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: