Menottes et blessures pour sortir d'un A&W ?

24 June 2017

Brutalité de la part de policiers 2 fois dans un A&W St Catherine pour discrimination avec itinérante qui avait signalé avoir déjà passé la nuit à cet endroit. La première fois que le SPVM est venu, la victime avait un café que son voisin de table à voulu lui offrir le 24 Juin 2017 alors que tous les services Internet des bibliothèques sont fermées ce jour ferié, la femme faible ayant ses menstruations avait voulu un répit et possibilité de faire ses démarches en réinsertion. Les policiers n'ont pas trouvé d'autres endroits à lui proposer et l'ont transporté malgré son refus à l'extérieur. La discrimination opère de l'intérieur de l'établissement. L'autre fois (vers le 10 Juillet ?) sans consommation dans le même A&W. Elle s'explique cette fois avec le serveur en lui disant à quel point leur discernement est inexistant mais le gérant rappelle la police car reconnaît la femme qui trouve difficilement de la place dans les hébergements temporaires du quartier. La brutalité une nouvelle fois vécue avec blessures au dos et visage et menottes. La police lui aurait dit qu'elle argumentaire trop alors qu'elle ne comprenait pas et tentait d'expliquer sa demande de sécurité. Jeune femme traumatisée ... Merci pour votre aide SPVM ...

Ville où l'événement s'est produit: 

Nom du policiers (séparer par des VIRGULES s'il y en a plusieurs): 

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Fichier(s) en lien avec l'événement: