Rassemblements de quartier contre l'Islamophobie

Date de l'événement: 

29 January 2018

VERDUN: Rassemblement en face du métro Verdun à 17h / Rally in front of Verdun Metro at 5pm.
Email: verdunlibre@gmail.com

PLATEAU: Rassemblement en face du métro Mont Royal à 17h / Rally in front of Mont Royal Metro at 5pm.
Email: 29janvier.plateau@gmail.com

VILLERAY: Rassemblement en face du métro Jean talon (sortie tour Jean talon) à 17h30. / Rally in front of Jean Talon metro (exit Tour Jean Talon) at 5:30pm
email: villeraycontreislamophobie@gmail.com
fb: https://www.facebook.com/events/728048650724545/

MCGILL: Rassemblement devant Arts Building à 12h15 / Rally on the stairs of the Arts Building at 12:15pm.
fb: www.facebook.com/McGillPlurality/

MONTRÉAL NORD : Rassemblement au coin des rues Henri-Bourassa et Lacordaire à 18h / Rally on corner of Henri-Bourassa et Lacordaire à 6pm
Regroupement citoyen de lîlot-Pelletier: https://www.facebook.com/Regroupement-citoyen-de-l'Ilot-Pelletier-297110257307323/

CDN/NDG: Rassemblement communautaire et marche à la chandelles Église unitarienne (métro Vendome), 5035 boulevard de Maisonneuve O. DIMANCHE le 28 janvier à 16h / Community gathering and candlelight march at Unitarian Church of Montreal
5035 boulevard de Maisonneuve O. Montreal on Sunday 28th January à 4 p.m.
Comité 29 janvier 29janvier.cdn.ndg.wt@gmail.com

[english message follows]

Le 29 janvier 2018, cela fera un an depuis l'attaque de la Grande mosquée de Québec, qui a entraîné la mort de 6 personnes et en a blessé 19 autres, en plus de tous ceux et celles qui ont été traumatisé-e-s par cet acte haineux et raciste.

Nous refusons d'oublier les personnes qui ont été assassinées et blessées. Nous refusons d'oublier cet événement, tout comme le contexte socio-politique qui continue de nourrir l'islamophobie.

Nous refusons d'oublier parce que cette attaque n'est pas un événement isolé, mais fait partie d'un climat social et politique dans lequel les Musulman-e-s font face à du harcèlement quotidien, des agressions physiques et des insultes qui visent les individus, les mosquées, les écoles et les communautés. C'est un climat dans lequel les femmes musulmanes font face à des attitudes paternalistes qui suggèrent qu'elles ne peuvent pas faire de choix éclairés à propos de leurs vies et qu'elles doivent être "sauvées", ou alors exclues.

Nous refusons d'oublier parce que cette attaque a eu lieu dans le cadre d'un processus politique continu et organisé par lequel l'islamophobie devient de plus en plus normalisé dans la société québécoise, par exemple:

* Les tentatives persistantes pour adopter des lois anti-musulmanes, des débats sur les "accommodements raisonnables" à la "charte des valeurs", jusqu'à la loi 62 adoptée récemment;

* Le refus de reconnaître le racisme systémique au Québec, tel que démontré par l'annulation de la commission sur le racisme systémique qui était planifiée, et la scandaleuse opposition du PQ et de la CAQ à ce que l'attaque de la Grande mosquée de Québec soit identifiée comme un acte islamophobe;

* L'organisation et la mobilisation de plus en plus visible de groupes d'extrême-droite explicitement anti-musulmans au Québec;

* Le rôle des médias dans la diffusion de désinformations racistes et de peur, avec par exemple le récent reportage de TVA diffusant de fausses nouvelles, prétendant qu'une mosquée de Montréal avait tenté de bannir les femmes d'un site de construction voisin.

Nous refusons d'oublier parce que le climat politique du Québec n'est pas unique. Dans les dernières décennies, l'islamophobie a augmenté dans la plupart des pays occidentaux. Il y a carrément un refus d'accepter des réfugiés musulmans dans plusieurs pays, et une forte opposition publique face à la présence de réfugié-e-s et migrant-e-s musulman-e-s dans les pays d'accueil en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, etc. La discrimination et la violence envers les musulman-e-s ici au Québec sont liées à ces phénomènes plus larges.

Nous refusons d'oublier parce que l'islamophobie est utilisée comme un outil pour l'argent et le pouvoir. Il y a des intérêts matériels à viser les Musulman-e-s, que ce soit comme boucs émissaires pour l''instabilité économique à laquelle beaucoup de pays font face, ou comme "étrangers" qui ne sont "pas comme nous" et qui ne partagent pas "nos valeurs" pour aller chercher du support populaire, des votes, du pouvoir, et préserver les privilèges des blancs. Il y a des intérêts matériels à traiter les Musulman-e-s "d'étrangers" qui devraient être exclus de "nos" services publics et avantages sociaux, ou encore de "menaces à la sécurité" pour justifier la fermeture des frontières. Il y a des intérêts économiques derrière les opérations militaires en Iraq, en Afghanistan, en Palestine et dans d'autres pays majoritairement musulmans.

Rejoignez-nous avec vos voisin-e-s le 29 janvier, la Journée d'action contre l'Islamophobie!

____________________

Neighbourhood Rally against Islamophobia

This January 29th, 2018 marks one year since the attack on the Grande Mosquée de Québec, which resulted in the death of 6 people in addition to 19 wounded and many more who were traumatized by this act of racist hatred.

We refuse to forget the people who were murdered and injured, the event, and the broader social-political situation that continues to fuel Islamophobia.

We refuse to forget because this attack is not an isolated event but part of a social and political climate in which Muslims face daily harassment, physical attacks and insults targeting individuals, mosques, schools and communities; in which Muslim women face patronizing attitudes suggesting they cannot make informed choices about their lives and need to be "saved" or else excluded.

We refuse to forget because this attack happened in the context of an ongoing, organized political process through which Islamophobia is increasingly normalized in Québec, for example:

* The persistent anti-Muslim legislative efforts from the debates on "reasonable accommodation" to the "chartre des valeurs" to the recently passed Bill 62;

* The refusal to acknowledge systemic racism in Quebec as demonstrated in the cancellation of the planned commission on systemic racism and the outrageous opposition of the PQ and the CAQ to identifying the attack on the Quebec city mosque as an act of Islamophobia;

* The increasingly visible organizing and mobilization of explicitly anti-Muslim platforms by far-right groups in Québec;

* The media's role in spreading racist misinformation and fear, for example, TVA's recent false news report that a mosque in Montreal supposedly attempted to ban women from a nearby construction site.

We refuse to forget because the climate in Québec is not unique. In recent decades, Islamophobia has been increasing throughout much of the western world. There is outright refusal to accept Muslim refugees into various countries and visible public outrage at the presence of Muslim refugees and migrants in countries in Europe, North America, Australia, etc.. Anti-Muslim discrimination and violence here in Quebec are linked to these broader and ongoing processes.

We refuse to forget because Islamophobia is used as a tool for wealth and power. There are material interests invested in targeting Muslims, whether as scapegoats for the economic instability and volatility many countries are facing worldwide, or as "outsiders" who are "not like us" and don't share "our values" in attempts to gain public support, votes, governing power and uphold white privilege. There are material interests invested in treating Muslims as "foreigners" who should be excluded from "our" public services and benefits, or as "security threats" to justify closing national borders to refugees and migrants and to support military interventions in Iraq, Afghanistan, Palestine, and other Muslim-majority countries.

Join us with your neighbour this January 29th, Day of Action against Islamophobia!

https://www.facebook.com/January29Action/

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: