Grenade assourdissante

Réponse du gouvernement ce soir : ma première expérience de brutalité policière

Date de l'événement: 

16 Mai 2012

Vers 00h30, une bombe assourdissante a explosé à 5 pieds dans les airs de mon visage. La poudre m'a giclé au visage. Étouffé, j'ai marché moins rapidement et me suis retrouvé isolé derrière la foule. Quelques minutes plus tard, une ligne de policiers m'a chargé de dos, j'ai revolé par terre, mes lunettes aussi. En me relevant, je me suis fait encerclé par trois policiers qui m'ont matraqué solide, un policier derrière moi m'a donné un coup de pied dans les parties. J'ai environ une dizaine d'ecchymose et un bon mal de dos.

Pages

Subscribe to RSS - Grenade assourdissante