Impunité policière

L’Unité des enquêtes spéciales : un exemple à ne pas suivre

 

Les agents de police sont traités bien différemment des autres suspects. Ceux-ci, en général, sont accusés sur-le-champ d’avoir commis l’acte criminel le plus grave dans les circonstances en attendant la conclusion de l’enquête. Par contre, avant que des accusations ne soient portées dans les cas où la police a tiré sur un civil, une enquête complète est menée, et les accusations semblent souvent moins graves que les faits pourraient le justifier.

- Rapport de la Commission sur le racisme systémique dans le système de justice pénale en Ontario

Dérives : Agissons !

15 Février 2013

Dérives, une contribution à la mémoire collective où des étudiantEs, des professeurEs, des militantES, des mères et une infirmière s'interrogent su

Pages

Subscribe to RSS - Impunité policière