DÉNONÇONS LES 900 ARRESTATIONS DES RÉSISTANT-E-S AU G20

vDu jamais vu dans l'histoire du Canada: Manifestation contre la répression et en solidarité avec les arrêtéEs du G20

Face à la violence policière, aux attaques contre notre résistance et aux arrestations sans précédant des manifestantEs anti-G20, la Convergence des
luttes anticapitalistes - CLAC 2010 - appelle l'ensemble des mouvements sociaux à se mobiliser en solidarité avec les victimes de l'appareil
répressif tombéEs aux mains de l'armée policière.

Plus de 900 arrestations ont eu lieu durant la fin de semaine à Toronto par kidnapping, profilage politique, raids dans des résidances privées et lieux d'hébergement, violence, brutalité, inditimidation et harcèlement. C'est le plus grand nombre d'arrestation dans l'histoire du Canada, et elles furent effectuées envers des manifestantEs qui n'ont fait qu'exprimer leur désaccord avec des politiques capitalistes, sécuritaires, sexistes, colonialistes et antisociales du G20 et des grands financiers de ce monde.

La CLAC 2010 dénonce la répression policière d'une ampleur sans précédent au Canada intervenue à Toronto lors du Sommet du G20. À la violence policière s'ajoute l'annonce d'une série de mesures d'austérité économique (réduction de déficits, hausses de taxes, coupes dans les services sociaux), qui constituent autant de violences économiques dirigées contre les populations. Les travailleuses et les travailleurs sont appelés à payer la note pour la dernière crise financière, alors que les banques et le secteur financier, qui en sont les responsables et qui ont bénéficié de 20 000 milliards $ en plans de relance, ne se voient imposer aucune nouvelle régulation.

« Les 900 arrestations arbitraires et politiques à Toronto sont du jamais vu dans l'histoire du Canada, soit près de trois fois plus qu'en octobre 1970. Les policiers ont violé les droits fondamentaux, détenu des gens durant des heures sans accusations formelles, sans recours à un avocat, sans nourriture et sans eau. Les policiers se sont montrés coupables d'entrée par effraction sans mandat, de profilage, d'intimidation et de harcèlement, de kidnapping, d'usage démesuré de la force sur des manifestantes, des manifestants ainsi que des journalistes. Nous voyons bien qu'État policier et violence économique vont de pair », explique Danie Royer, coporte-parole de la CLAC2010.

« Chaque jour, partout dans le monde, des gens meurent des conséquences directes des politiques sociales et économiques mises de l'avant par les élites regroupées dans cette instance illégitime qu'est le G20. Les réductions de déficit fièrement annoncées ne feront qu'empirer les conditions de vie de millions de personnes. Stephen Harper a d'ailleurs rappelé que l'objectif visé était de contenter et de rassurer les marchés financiers. Rien sur l'environnement, des miettes pour la santé des femmes, rien sur les conséquences sociales de la crise économique, dont les personnes migrantes sont les premières victimes. Tout pour consolider le capitalisme, un système économique qui privilégie une infime minorité au détriment de l'immense majorité », s'indigne Mathieu Francoeur, coporte-parole de la CLAC2010.

Ce dont nous avons été témoins à Toronto visait à faire taire la dissidence et à criminaliser les mouvements sociaux. Ce sont des tactiques bien connues pour diviser les populations, briser la résistance et imposer des politiques régressives. Nous avons franchi une nouvelle étape dans l'intensification de la répression policière et dans les concessions exigées des populations.

La CLAC 2010 tiendra une manifestation le jeudi 1er juillet 2010 à midi au Square St-Denis, à l'angle des rues St-Denis & Rue du Square St-Louis (métro Sherbrooke), à Montréal. Nous invitons tous les mouvements sociaux progressistes, les familles et leurs enfants à cette grande manifestation qui sera clôturée par un « baby block ».

La Convergence des luttes anticapitalistes de Montréal 2010 (CLAC 2010) est un réseau de groupes et d'individus qui se sont réunis pour consolider leurs luttes respectives à l'échelle locale et mobiliser leurs communautés en vue des sommets du G8 et du G20.

INFO:
www.clac2010.net
blocampmontreal@gmail.com

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

G20 in Toronto : A police state in defense of capitalism.
Appeal to solidarity with those arrested

Montréal, June 28th 2010 - CLAC 2010 denounces the level of police repression and violence during the Toronto G20 summit, unprecedented in the history of Canada. This violence is supplemented by the announcement of a series of policies of economic austerity (deficit reduction, tax hikes, cuts in social spending and services) which constitute forms of economic violence against people. Working people are asked to foot the bill for the financial crisis, while the banks and the financial sectors, the main culprits, got 20 trillion dollars in bailouts without any new form of regulations being imposed on them.

« The 900 arbitrary and political arrests in Toronto are unprecedented in Canada, three times more than during the October 1970 crisis. Police violated fundamental rights, detained people without formal charges, without access to a lawyer, food or water. The police are guilty of breaking and entering without a warrant, profiling, intimidation and harrassment, kidnapping and use of excessive force against protesters and journalists alike. Clearly, police state and economic violence are closely linked », explains Danie Royer, co-spokesperson for CLAC2010.

" Everyday around the world, people die because of the direct consequences stemming from the economic policies brought forward by the elites grouped in the illegitimate institution of the G20. The deficit reductions proudly announced will only worsen the living conditions of millions of people. Stephen Harper openly admitted the main objective was to please financial markets. Nothing on the environment, meagre sums for women's health, nothing on the social consequences of the economic crisis and its impacts, especially on migrants. All to consolidate capitalism, a system which gives a minority privileges and impoverishes the vast majority of people", says Mathieu Francoeur, co-spokesperson for CLAC2010.

What we witnessed in Toronto was meant to silence dissidence and criminalize social movements. Those are well known tactics to divide populations and impose regressive policies. A new threshold has been reached in the intensification of police repression and concessions asked of populations. We appeal to all social movements to mobilize in solidarity with the victims of the repressive apparatus who only wished to express their disagreement with authoritarian, racist and antisocial measures. CLAC will hold a public demonstration on July 1st at NOON (St-Denis & Rue du Square St-Louis, métro Sherbrooke) on the streets of Montréal.

The Anti-Capitalist Convergence (CLAC 2010) is a network of groups and individuals assembled to consolidate their respective struggles on a local basis and to mobilize their communities for the G8 and G20 summits.

----------

www.clac2010.net
blocampmontreal@gmail.com

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: