Affaire Yatim: poursuite de 8 millions $ de la famille

TORONTO – La famille de Sammy Yatim a déposé une poursuite de 8 millions $ contre le Service de police de Toronto, parce qu’elle estime que les policiers ont fait usage d’une «force excessive et déraisonnable» contre le jeune homme de 18 ans, en l’atteignant de huit balles et en se servant d’un pistolet paralysant.

La poursuite a été déposée en février par la mère et la sœur de la victime et elle met en cause le chef de police Bill Blair, la Commission des services policiers de Toronto, deux policiers non identifiés et l'agent de police James Forcillo.

La famille prétend dans la poursuite avoir souffert de «dépression, d’anxiété et de conditions physiques et psychologiques».

Aucune défense n’a encore été déposée et les allégations n’ont pas encore été prouvées en cour.

Yatim, qui souffrait «d’un trouble émotionnel aigu» au moment des faits, selon la poursuite, a été tué par balle le 27 juillet 2013 alors qu’il se trouvait seul dans le wagon d’un tramway.

Toujours selon la poursuite, il aurait eu des interactions avec d’autres passagers, ce qui aurait mené le conducteur à stopper le tramway.

Tous les passagers seraient alors descendus. Sammy Yatim avait brandi un petit couteau devant des passagers effrayés quelques minutes plus tôt.

Des vidéos de surveillance ont révélé que le policier Forcillo avait tiré neuf fois, atteignant l’adolescent huit fois.

Un autre policier non identifié a ensuite utilisé son pistolet Taser contre la victime qui gisait au sol.

Les résultats d’une enquête indépendante commandée par le chef de police Bill Blair auprès de l’ancien juge de la Cour suprême du Canada, Frank Iacobucci, doivent être dévoilés jeudi.

Forcillo comparaîtra devant la Cour supérieure de l’Ontario le 30 juillet pour fixer son procès pour une accusation de meurtre au deuxième degré contre Sammy Yatim.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: