Benoit Roberge, la taupe du SPVM, pourrait purger sa peine en Nouvelle-Écosse