Comité d'accueil pour Harper à Montréal Un manifestant arrêté pour menaces

Les élections générales n'en sont qu'à leurs premiers balbutiements, et déjà, un petit groupe de manifestants a tenu à offrir un comité d'accueil au premier ministre sortant Stephen Harper, peu avant une allocution au centre communautaire juif Ben Weider, dimanche en fin de journée, à Montréal.

L'événement, tenu au centre communautaire juif Ben Weider, a toutefois rapidement tourné au vinaigre.

Un participant âgé entre 20 et 30 ans a été arrêté par les policiers pour avoir proféré des menaces, aux alentours de 17h. Le manifestant sera rencontré par les enquêteurs en soirée.

Peu de temps après, une femme plus agitée qui se trouvait à l'intérieur du bâtiment a été escortée à l'extérieur puisque «sa présence n'était pas prévue», a indiqué l'agent André Leclerc de la police de Montréal.

«J'aime mon facteur, je haïs les conservateurs», pouvait-on lire sur la pancarte des quelques membres du Syndicat des travailleuses des postes qui attendaient le premier ministre sortant. «Le règne de Stephen Harper a été un long hiver pour le Canada», a indiqué Sujata Dey, une porte-parole du Conseil des Canadiens.

M. Harper a choisi de tenir le premier événement de sa campagne, au Québec, dans le circonscription de Mont-Royal, un château fort libéral depuis 1940.

Le cofondateur du Parti Égalité et ancien maire de Côte-Saint-Luc, Robert Libman est le candidat conservateur qui tentera de mettre fin à la domination des libéraux.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: