La CLASSE condamne la violence policière de cet après-midi

MONTRÉAL, le 7 mars 2012 – La Coalition large de l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (CLASSE) dénonce les abus policiers ayant eu lieu aujourd’hui en marge du blocage des bureaux de la CREPUQ. Alors que plusieurs centaines de personnes bloquaient pacifiquement l’entrée des bureaux du 500 Sherbrooke Ouest à Montréal, les forces policières ont violemment dispersé les manifestants et manifestantes à coups de grenades assourdissantes, de poivre de Cayenne et de matraques. « Pour une deuxième fois en deux semaines, les forces policières répriment violemment une manifestation étudiante. Cela doit cesser. Les forces policières doivent respecter le droit de manifester des étudiants et des étudiantes. » déclare Gabriel Nadeau-Dubois, coporte-parole de la CLASSE.

La CLASSE souligne également l’absence de provocation de la part des étudiants et des étudiantes avant l’intervention policière. « Alors que la ministre ne cesse d’appeler au calme et au civisme, les forces policières font preuve de violence et d’intimidation. Il y a eu plusieurs blessé-e-s, dont un étudiant du Cégep de Saint-Jérôme, blessé gravement par une grenade assourdissante reçue directement dans l’oeil, qui a du être transporté à l’hôpital.Si le gouvernement libéral pense que c’est par la répression policière qu’il fera rentrer en classe les 130 000 grévistes, il se trompe. Nous serons dans la rue tant et aussi longtemps que la hausse des frais de scolarité sera sur la table » poursuit le co-porte-parole.

La CLASSE rappelle que des grévistes étudiants participeront demain aux activités de la Journée internationale des femmes, notamment à une manifestation prévue à 15h, au Parc Émilie-Gamelin. Les grévistes se donnent également rendez-vous à 18 heures à l’angle des rues Maisonneuve et Guy pour manifester avec les organisations féministes québécoises.

Fondée par l’ASSÉ en décembre dernier dans le contexte de la hausse des frais de scolarité, la Coalition large de l’ASSÉ (CLASSE) est une coalition nationale d’associations étudiantes représentant actuellement la majorité des grévistes Elle rassemble présentement environ 80 000 membres dans les cégeps et universités du Québec.

Renseignements :

Mathilde Létourneau, attachée de presse : 514-378-3357

Bureau de l’ASSÉ : 514-390-0110

Courriel : communication@asse-solidarite.qc.ca

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: