Les policiers ont laissé les casseurs saccager leur poste dans un objectif «stratégique»

Les policiers de Montréal ont délibérément laissé les casseurs vandaliser leur poste de quartier dans le but d’éviter une escalade de violence, mercredi soir, lors de la manifestation contre la brutalité policière qui ne s’est soldée par aucune arrestation.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: