Mensonges et imputabilité

Le Journal de Montréal du 2 octobre dernier nous apprenait que dans l'affaire Ian Davidson, la direction de la police de Montréal a menti à la population. Davidson avait plusieurs clés USB et ce ne sont pas 200 noms, mais des milliers de noms de sources qu'elles contenaient. Ceci, je l'ai dit il y a deux ans déjà. Ce ne sont pas les seuls sombres secrets que cache la direction du SPVM. Les mensonges servent à préserver l'image, mais à quel prix?

Lien:
http://quebec.huffingtonpost.ca/claude-aubin/marc-parent-demission-spvm_...

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: