Montréal-Nord: des «débordements» craints, une enquête indépendante réclamée

À peine 24heures après le décès de Jean-Pierre Bony, touché par une balle de plastique lors d’une intervention policière, plusieurs organismes, élus ou représentants de Montréal-Nord disent craindre d’éventuels «débordements».

«J’espère qu’il n’y aura pas d’émeutes, mais je sais qu’il y a de la colère», a avoué Kerlande Mibel, candidate de Projet Montréal pour la prochaine élection au poste de maire de Montréal-Nord le 24 avril, lors d’un point de presse de sa formation politique mardi.

Si Luc Ferrandez, chef intérimaire de l’opposition, ne «critique pas la justification de cette intervention policière», il réclame néanmoins une «enquête indépendante» pour déterminer les causes exactes du décès de Jean-Pierre Bony.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: