Nouveau-Brunswick: Des Mi'kmaq et sympathisants poursuivent les blocages et les actions contre le gaz de schiste malgré la répression policière

(repris de plusieurs sources dont Halifax mediacoop, photos de Halifax mediacoop)

Au Nouveau-Brunswick, un campement est maintenu le long de la route 126 par des Mi’kmaq d’Elsipogtog et des sympathisants ainsi que diverses actions ont eu lieu dans les dernières semaines, comme des manifs, des blocages et saisies de véhicules de SWN Resources Canada pour protéger la terre – terres autochtones non-cédées – des tests sismiques pour l’exploration de gisements de gaz de schiste.

L’opposition à l’exploration du gaz de schiste s’est intensifié depuis le début de juin, et a été confronté à des menaces et des attaques par des employés de SWN et la GRC. 33 arrestations ont été effectuées jusqu’à présent. 24 d’entre elles furent lors de deux blocages, le plus récent des deux étant le 21 juin, “Jour National des Autochtones”, alors que 12 personnes ont été arrêtées.

Ce même jour, la GRC est intervenue lors d’une fête d’une centaine de personnes à Elsipogtog et ont été acceuillis avec des bouteilles, un flic fut blessé et un de leurs véhicules fut vandalisé. Le 23 juin une foreuse appartenant à SWN fut incendiée.

Au moment d’écrire ses lignes, des blocages et des actions continuent malgré la répression policière.

Solidarité avec la lutte au Signigtog!

Catégories