Documentation sur la brutalité policière


Fil RSS Syndiquer le contenu

Je comptais profiter du soleil et du parc Jean-Drapeau

Date de l'événement: 

10 Juin 2012

Le dimanche 10 juin 2012, je me suis rendu à Montréal, dans le but d'acheter un livre à ma mère pour son anniversaire. Avant, je comptais faire un arrêt à la station Jean-Drapeau pour profiter du soleil et du parc Jean-Drapeau - je ne comptais pas participer aux actions de blocage et aux actions de perturbation sur le le site du Grand Prix. Je portais un simple t-shirt (avec le logo d'Amnistie Internationale) où j'avais épinglé mon carré rouge. J'avais un sac à dos, qui ne contenait que des livres, un calepin, un étui à crayon et une caméra vidéo (qui ne fut pas utilisée). Hormis mon carré rouge, je n'avais rien sur moi qui aurait pu être utilisé pendant une manifestation (pancarte, arme, masque, foulard, maalox, etc.).

J’avais l’intention d’aller à La Ronde

Date de l'événement: 

10 Juin 2012

Le dimanche 10 Juin 2012, je suis descendu dans le métro Berri-Uqam pour me diriger vers Longueuil sur la ligne Jaune. J’avais l’intention d’aller à La Ronde pour rejoindre des amis et profiter du bon temps. Plusieurs fois, avant même de rentrer dans le train du Métro, des policiers m’ont intercepté pour me demander d’ouvrir mon sac. Je ne portais pas de carré rouge ni noir, ni un signe quelconque.

Les policiers ont projetés les gens sur le mur et sur les voitures

Date de l'événement: 

07 Juin 2012

Le 7 juin 2012, au coin des rues Sainte-Catherine et Crescent, à 19h15. Ces deux policiers ont brutalisé une dizaines de personnes. Ils leur ordonnaient de "circuler". Ils ont poussé violemment et intentionellement les personnes. Celles-ci ne réprésentaient aucunement une menace. Les victimes ont été ciblées et arbitrairement brutalisées. Il y avait une centaine de badauds immobiles, mais ils s'en sont pris qu'à une poignée d'entre eux. Les policiers ont projetés les gens sur le mur et sur les voitures, en plus de les pousser avec une force excessive de dos avec leur matraque à deux mains.

Lâche comme un flic

Date de l'événement: 

07 Juin 2012

Photos prises sur la rue Crescent, à l'occasion de la manifestation anti-capitaliste contre le grand prix de F1 à Montréal.

Je voulais simplement m'en aller chez moi à vélo

La manifestation pacifique se dirigeait sur sherbrooke vers St-denis suivi par l'antiémeute, quand on a entendu de la casse, les gens ont voulu s'éloigner et moi je voulais simplement m'en aller chez moi à vélo. Les gens se sont retournés parce que l'antiémeute arrivaient de devant, mais en se tournant, l'antiémeute qui était derrière nous, nous fonçait droit dessus. Ils nous ont encerclé en nous criant de bouger et de s'en aller, mais nous empêchaient de le faire. Mon vélo a été pris par un agent dont je ne connais pas le matricule, et m'a frappé avec avant de le jeter dans la rue.

Projeté au sol en utilisant son vélo comme une arme.

Date de l'événement: 

20 Mai 2012

Soir de la 27 ieme manif, un civil ce fait plaquer a la tête par un policier. Vous constaterez que le policier lui embarque dessus pour lui mettre les menottes sans faire attention a son état de santé. Il est clairement entrain de donner de la résistence au policié le temp qu'il est KO..

Pages