Speech du COBP pour la Journee annuelle des prisonnier-es politique

La journée des prisonniers et prisonnieres politique a été créer suite au G20 de toronto en 2009. Au total 1100 personnes ont été arrêtés ce qui constitue la plus grande arrestation de masse dans l'histoire du Canada. Des centaines et des centaines de personnes se sont vu détenus dans des conditions qui sont des plus lamentables; enfermé dans des cages, fouilles préventives et fouilles à nus excessive, blessures physique et psychologique de la part des flics. Arrestation préventive, arrestation ciblées, arrestation de masse et profilage politique ont été mis de l'avant durant cette fin de semaine. Les policiers ont appliqué des soi-disant lois spéciales qui avaient ete créer pour cet événement. Nous avons su par après qu'aucune loi n'avaient jamais vu le jour officiellement. Des dizaines et des dizaines de personne se sont fait infliger de graves blessure; que ca passe par le gars qui se promenait par la et quil sest faite ecraser la jambe par les chevaux dont il a dû subir une amputation, jusqua une personne qui revenait d'une game de hockey s'est vu kidnappé, enfermé, battu sauvagement par plusieurs policiers et détenu pour plus de 20h.....Le plus étrange est que parmis les 1100 arretés, pratiquement aucunes accusations n'ont été porter contre eux, à quelques exceptions près. Un policier s'est vu acquitté récemment après avoir fracturer l'épaule d'un journaliste et ya aussi le recours collectif qui s'est vu rejeté.

Ici au Quebec on a notre legendaire matricule 728 qui n'est qu'une pomme pourrite parmis tant d'autres...Après avoir semer sa folie sur des innocents, elle a ete suspendu avec solde et s'est payer un tout inclus a cuba.... ou bien le policier qui a tirer sur Freddy Villanueva qui se retrouve maintenant au SWAT TEAM. Prenons comme simple exemple la déontologie policiere qui est constitué d'ancien flics réputés (dont le pere de Stephanie Trudeau) . Et nous devons compter sur ca pour nous protéger?Nous voyons clairement que L'impunité policiere est de plus en plus présente.
Pendant le printemps érable , sur une période de 6 mois et un total de 700 manifs, rassemblement ou occupation, plus de 3500 arrestations ont été produites, soi au criminel ou un municipale. En déontologie plus de 850 plaintes ont été déposés et seulement une soixantaine d'entre elles ont été retenus.
Depuis des années nous savons très bien que la police et le gouvernement utilisent le pouvoir judiciaire pour nous réprimer. Malgré les lois gouvernementales, les règlements municipaux bidons, le code de la sécurité routière, les nouveaux jouets pour les flics, le peuple s'est solidairement unifié pour dénoncer tous les différents abus et les types de profilage qui ont été utilisés contre nous. Que ce soit dans les interventions policiere pendant les manifestations, dans le quotidien avec les minorités marginalise ou les sans abris, il faut faire comprendre aux corps policiers et au système judiciaire qu'ils ne peuvent se permettre de faire nimporte quoi, que si les comités de déontologie et les tribunaux travaillent main dans la main, notre volonté, notre détermination et notre rage elles n'oublient pas et ne pardonne pas.

Nous devons dénoncer publiquement cette répression qui fait rage au Québec et partout ailleurs dans le monde. Nous ne pouvons fermé nos yeux face à cette réalité. Solidarité avec les camarades arrêtés, à ceux qui ont goûter a la répression politique, à ceux qui sont enfermés pour avoir soulever un peu trop fort leur idéaux et à tous ceux qui croient qu'on peux changer quelque chose si on s'unifie tous ensemble. Que ce soit la lutte étudiante, la lutte contre le capitalisme, les flics, le fascisme, le raciste ou le sexisme, notre combat est le même! Celui contre la répression judiciaire à travers toutes ces différentes luttes.. Les flics et le gouvernement ont peut-être l'argent et les lois... mais nous nous avons le pouvoir et la force du nombre... ET UNE GRANDE GUEULE... et ça, aucune loi peut nous l'enlever!

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: