Trois-Rivières versera 25 000$ à un homme tabassé par les policiers

TROIS-RIVIÈRES – La Ville de Trois-Rivières sort son carnet de chèques. Plus d’un an et demi après avoir été tabassé par quatre policiers lors de son arrestation, Alexis Vadeboncoeur obtiendra 25 000 $ en guise de réparation.

TVA Nouvelles a appris qu’une entente hors cours est intervenue entre le jeune homme et les avocats de la ville.

On se souviendra que M. Vadeboncoeur, par l’entremise de son avocat Me René Duval, avait intenté une poursuite civile conjointe contre la Ville de Trois-Rivières et quatre de ses policiers. Il réclamait un montant total de 2,3 millions $.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que la Ville délie les cordons de sa bourse. Cette entente hors cours lui permet toutefois de limiter ses frais.

«On a agi en bons gestionnaires. Cette démarche aura ultimement permis d’économiser de l’argent. Je ne vous cacherai pas que ça nous frustre au plus haut point, mais on préfère payer 25 000 $ et économiser plusieurs centaines de milliers de dollars en frais d’avocats», a expliqué le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant.

Alexis Vadeboncoeur et les quatre policiers impliqués dans l’histoire poursuivent leurs discussions, mais il serait étonnant qu’une deuxième entente hors cours survienne.

Une caméra de surveillance avait enregistré l’arrestation musclée du jeune homme qui venait de commettre un vol à main armée dans une pharmacie de Trois-Rivières.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: